Assurances automobiles : 1,1 milliard de francs part en fumée

10 août 2017 upsa-agvs.ch - Chaque détenteur de véhicule paie 254 francs de trop pour son assurance automobile. C’est ce que démontre une étude comparant 350 000 assurances véhicules à moteur publiée aujourd’hui par Comparis.
 
pd. Comme on le sait, le diable se cache dans les détails et décourage les automobilistes d’examiner leur assurance véhicules à moteur. Or il semble que cela en vaille la peine : selon une étude actuelle du comparateur en ligne Comparis, les automobilistes négligeant de changer d’assurance offrent 1,1 milliard de francs à leurs assureurs, l’équivalent de 254 francs par cas.
 
20 % du chiffre d’affaires
Les données ont été tirées d’une comparaison d’assurances portant sur 350 000 véhicules à moteur réalisée entre janvier 2016 et juin 2017. Harry H. Meier, expert automobile chez comparis.ch, relativise ce chiffre : « Sur un volume de primes d’environ six milliards de francs, cela représente presque 20 % de l’activité d’assurance véhicules à moteur. »
 
90 % des assurés paient trop
En 2002, comparis.ch avait déjà examiné le potentiel d’économie au niveau des assurances automobiles. À l’époque, l’analyse de 700 000 calculs de primes avait démontré que 19 détenteurs de véhicules sur 20 payaient trop pour leur assurance automobile. L’analyse actuelle des spécialistes des données révèle qu’aujourd’hui encore presque 18 assurés sur 20 ont une assurance trop chère et n’exploitent pas le potentiel d’économie.



 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie