Diesel: Des primes de reprise en Suisse aussi

10 août 2017 upsa-agvs.ch – Suite au « Sommet du diesel » de Berlin, les constructeurs mettent en œuvre ce qu’ils ont annoncé : après BMW, Ford et Toyota, Volkswagen a également indiqué les montants des primes qui s’appliqueront aux véhicules diesel neufs. D’après auto-suisse, des opérations identiques sont prévues en Suisse.
 
kro. Avec un certain retard, les critiques concernant le résultat concret du sommet du diesel se sont amplifiées ces derniers jours : les accords passés par le gouvernement fédéral allemand, les länder concernés et les constructeurs en vue de réduire rapidement les émissions d’oxyde d’azote seraient insuffisants. La mise à jour logicielle offerte par les constructeurs pour les anciens véhicules diesel n’était quant à elle qu’une des mesures auxquelles ils s’étaient engagés.
 
Une autre mesure, l’octroi de primes de reprise attrayantes pour les véhicules diesel anciens, vient d’être annoncée concrètement. Et elle vaut le détour : le groupe VW propose par exemple aux propriétaires de véhicules de quelque marque que ce soit disposés à en changer des remises pouvant aller jusqu’à 10 000 euros (au cours de change actuel : CHF 11 500.–) pour l’achat d’un véhicule neuf issu d’une marque du groupe.
 
Une prime à la casse de facto
L’ancien véhicule de tout client qui a recours à l’offre part à la ferraille, si bien qu’il s’agit en réalité aussi d’une prime à la casse. Grâce à cette initiative, les constructeurs font d’une pierre deux coups : d’une part les anciens véhicules sont retirés de la circulation, d’autre part le marché de l’occasion est désengorgé, ce qui empêche toute tendance à la baisse des prix des véhicules diesel d’occasion.
 
Les primes sont échelonnées en fonction du modèle pour toutes les marques : chez VW, la prime accordée à l’achat d’une nouvelle Up est de 2000 euros, elle passe à 5000 euros pour la Golf et le Tiguan, et même à 10 000 euros pour la Touareg ou le Multivan. Pour cette seule opération, le groupe VW envisage de dépenser un montant « significatif » chiffré en millions d’euros d’après ses propres estimations, notamment parce que les filiales VW que sont Audi, Skoda et Seat sont également concernées. Et Porsche s’y met aussi en accordant une prime de 5000 euros à tout acheteur qui opte pour un véhicule neuf à quatre portes. Les propriétaires de véhicules diesel qui conduisent depuis au moins six mois une voiture répondant aux normes antipollution Euro 1 à Euro 4 sont ciblés. L’offre est valable jusqu’à la fin de l’année dans un premier temps. D’après le groupe, cette initiative ne bénéficie d’aucune subvention publique.
 
La Suisse suivra ces prochaines semaines
Les primes de reprise ne valent pas seulement pour le marché allemand. Elles sont également prévues pour la Suisse, comme l’a confirmé au « Blick » Oliver Stegmann, directeur et responsable commercial des divisions de marques d’Amag : « Le constructeur nous a informés qu’une initiative similaire est prévue pour le marché suisse ». Les détails sont en cours d’élaboration. Il semblerait toutefois qu’Amag distribuera les primes diesel dès le mois prochain. auto-suisse a confirmé à UPSA Online que d’autres marques préparent elles aussi une telle opération. BMW reprendra certainement tel quel le concept de sa maison-mère en Allemagne, alors que Daimler étudie encore les modalités de son initiative.
 
Vous pourrez lire ici tout ce que les membres de l’UPSA doivent savoir sur le diesel !

 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie