Plus promis que tenu

1er novembre 2017 agvs-upsa-ch – Mandaté par l’association Euroconsumers et A Bon Entendeur, le TCS Conseils en mobilité a réalisé un test comparatif de trois voitures électriques modernes. Ces essais ont montré que les modèles électriques actuels offrent une autonomie acceptable, mais que leur consommation dépasse nettement les valeurs données par les constructeurs.

pd. Le TCS a testé et comparé une Renault Zoe, une Nissan Leaf et une Opel Ampera-e. Les batteries équipant ces véhicules ont une capacité de 30 kWh à 60 kWh et assurent, selon les constructeurs, une autonomie allant jusqu'à 520 km. Comme pour les moteurs à combustion, l'autonomie est déterminée sur un banc d'essai, donc dans des conditions de laboratoire. L'objectif du test TCS était de déterminer l'autonomie et la consommation dans des conditions pratiques.

Conditions du test
Les voitures d'essai ont été chargées comme pour un voyage de vacances: en plus du conducteur, elles emportaient le poids d'un passager (75 kg), de deux enfants (deux fois 30 kg) et de bagages (20 kg). Le climatiseur et le chauffage ont été réglés à la température confortable de 22 °C pour une température extérieure moyenne de 10° C.

Les voitures ont été soumises à des conditions uniformes, ce qui signifie qu'elles ont roulé toutes les trois jusqu'à l'apparition de l'affichage «puissance motrice réduite», qui indique un bas niveau de charge de la batterie. Ensuite, les batteries ont été rechargées de la même manière sur l'installation accréditée de contrôle de la consommation que le TCS exploite à Emmen.

Les courses d'essai ont été effectuées en convoi. Elles comprenaient à chaque fois trois tours en ville, sur des routes de campagne et sur l'autoroute. Le conducteur et la position de la voiture dans le convoi ont été changés avant chaque nouveau voyage afin d'équilibrer les effets du mode de conduite et de la résistance au roulement. Au total, les voitures ont parcouru 124 km. Ensuite, les batteries ont été rechargées avec des appareils de mesure calibrés sur l'installation accréditée du TCS pour le contrôle de la consommation.

Résultats
Principal résultat: les modèles examinés dans les conditions de ce test n'offrent qu'environ 58% de l'autonomie annoncée par les constructeurs pour une charge de batterie. Cela signifie concrètement 144 km pour la Nissan Leaf, 232 km pour la Renault Zoe et 304 km pour l'Opel Ampera-e.

Conclusion
Les voitures électriques modernes peuvent désormais disposer d’une autonomie acceptable, même dans des conditions exigeantes. Ce progrès a toutefois un coût: affichés à des prix s'échelonnant de CHF 38’595- à 41'900.-, ces modèles sont toujours 10’000 à 15’000 francs plus chers que des voitures classiques comparables de la même catégorie. Une différence toutefois compensée pendant leur durée de vie par des coûts d’entretiens et d’exploitation inférieurs. En outre, de nombreuses voitures électriques ne conviennent toujours pas à de grands voyages de vacances, ce qui implique de prévoir un planning prolongé de son déplacement. Cet inconvénient sera toutefois progressivement amenuisé en rendant le réseau de stations de recharge plus dense et plus facilement accessible.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie