« Je suis agréablement surpris »

22 mars 2019 agvs-upsa.ch – Depuis décembre, le Garage Sägesser AG à Worb (BE) participe au projet pilote de l’UPSA et Mobility. « La collaboration a très bien commencé », déclare le directeur Stephan Tschaggelar.
 

Madeleine Sägesser et Stephan Tschaggelar avec leur Corsa de Mobility​.


sco. De nombreux garagistes de l’UPSA disposent de véhicules de démonstration et d’occasion qui ne sont pas utilisés et restent immobilisés la plupart du temps. Pour faire rouler ces véhicules immobilisés, l’UPSA a contacté la société coopérative Mobility. L’idée d’une collaboration a pris forme sur un terreau fertile, car Mobility a besoin quant à elle de sites et de véhicules attrayants pour développer son offre de partage. « À la section UPSA Berne, nous cherchions depuis longtemps des idées et des possibilités pour mettre en circulation nos véhicules immobilisés », se rappelle Stephan Tschaggelar. Le garagiste de Worb, près de Berne, est également coprésident de la section bernoise. Karl Baumann, responsable du projet pilote à l’UPSA, a donc enfoncé des portes ouvertes lors de sa recherche de garages souhaitant participer au test à l’automne 2018. 

Depuis le 20 décembre, une Opel Corsa est à la disposition des clients de Mobility sur le site du Garage Sägesser. Quelles sont les premiers retours d’expériences ? « Je suis agréablement surpris », affirme Stephan Tschaggelar. Dès la période précédant le Nouvel An, la petite Opel a été « utilisée six ou sept fois par des clients de Mobility ». Il est toutefois trop tôt pour tirer un premier bilan : « Mais je vois bien que la voiture est prisée. » Selon S. Tschaggelar, un éventuel rendement n’est pas sa priorité absolue pour le moment. « Bien entendu, je ne veux pas avoir à payer de ma poche, mais l’enjeu dans un premier temps est d’acquérir de l’expérience grâce à cette phase pilote. »

Le garage du concessionnaire des marques Opel et Chevrolet, qui fait également partie du réseau « Le Garage », n’est pas le seul site de Mobility dans la banlieue bernoise. Deux autres véhicules sont disponibles à la gare RBS, ce qui explique aussi que S. Tschaggelar ne s’attendait pas à une sollicitation aussi importante de sa Corsa : « Nous sommes à sept ou huit minutes à pied de la gare. Les gens veulent généralement monter dans la voiture de partage dès la sortie des transports publics, en particulier s’ils ont des bagages ou lorsqu’il pleut. »

Jusqu’à présent, les clients de Mobility ont ménagé l’Opel Corsa. L’équipe du Garage ­Sägesser AG, composée de sept personnes, n’a constaté aucun dommage. « Les gens sont sensibilisés et le règlement de Mobility est très clair. Nous ne craignons donc pas qu’un client néglige ou salisse notre voiture. »

Une quinzaine de garages de l’UPSA sont désormais équipés de la technique Mobility, et d’autres suivront dans les mois à venir. Karl Baumann, chef de projet : « Nous sommes bien positionnés pour la phase pilote. Il n’y a que dans des villes comme Zurich, Bâle ou Berne que des besoins subsistent. » Les garagistes intéressés sont priés de contacter directement Karl Baumann (karl.baumann@agvs-upsa.ch).

La phase de test est prévue jusqu’en janvier 2020. En cas de succès, le projet UPSA et Mobility sera étendu. K. Baumann : « Nous sommes convaincus de la réussite de ce partenariat. » 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires