L’endroit où les femmes garagistes se rencontrent depuis 1992

27 novembre 2019 agvs-upsa.ch – Les conférences spécialisées du séminaire des femmes de l’UPSA suscitent l’engouement des participantes. Les aspects relationnels y sont également entretenus. Les médias UPSA étaient présent lors de la 28e édition à Appenzell. Un reportage sur l’art de mener des entretiens efficaces avec les collaborateurs et sur des personnes animées du même esprit et embarquées sur le même bateau.

xxx_bildung_agvs-frauenseminar_1.jpg

cst. Droit du travail, numérisation ou encore gestion du temps: les sujets abordés chaque année lors du séminaire des femmes de l’UPSA sont nombreux. Et ils s’inscrivent dans l’air du temps: le séminaire des femmes en est aujourd’hui à sa 28e édition et jouit d’une grande popularité, comme la visite à Appenzell le montre.

«Les sujets qui y sont abordés sont très inspirants. J’ai déjà pu glaner de nombreuses informations qui me seront utiles», déclare Hildi Huber, membre de la direction de Huber Nutzfahrzeuge AG à Sirnach, lors de la deuxième journée de formation. «Je suis heureuse de m’être inscrite et recommande le séminaire des femmes sans réserve. Je reviendrai sans doute l’année prochaine», ajoute-t-elle en souriant. Outre le retour positif de Hildi Huber, d’autres participantes parmi les 26 au total sont également ravies du séminaire. Nous y reviendrons plus tard.

Le séminaire des femmes de l’UPSA s’adresse à toutes les femmes garagistes de Suisse alémanique qui assument des tâches administratives et de gestion du personnel souhaitant développer leur entreprise. La formation continue dure en général trois jours et a lieu une fois par an, à deux dates consécutives. Le «groupe de travail séminaire des femmes» de l’UPSA, au sein duquel siègent actuellement Susanne Leirer, Madeleine Maier, Irene Nyffeler, Ruth Johner et Esther Alfter-Würgler, est chargé de son organisation.

Aujourd’hui, le thème «Entretien avec les collaborateurs: une obligation pénible ou une démarche efficace?» est au programme à l’hôtel Säntis. En s’appuyant sur la théorie et des exemples pratiques, l’intervenant Roland Gasche explique les facteurs dont il faut tenir compte pour concevoir un entretien efficace avec le collaborateur, et dont l’atelier et les collaborateurs peuvent tirer profit.

xxx_bildung_agvs-frauenseminar.jpg

Pour commencer, le conseiller en entreprise rappelle aux femmes garagistes les rôles d’un supérieur. «Un chef n’est pas juste un chef. Il est aussi un exemple et un coach», souligne Roland Gasche. «En gardant cette idée à l’esprit, votre tâche est de faire en sorte que l’environnement de travail soit motivant pour les collaborateurs.» Y contribuent notamment l’intégration et la reconnaissance. En cas de désaccord, un chef ne devrait pas discuter des collaborateurs, mais s’adresser directement à eux. Ici, tout comme pour l’entretien avec le collaborateur proprement dit, le principe suivant s’applique: «Faire preuve de fermeté tout en montrant sa reconnaissance.»
 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter sur les métiers automobiles !
S'abonner maintenant


 

Selon Roland Gasche, il faut prendre en compte plusieurs phases pour un échange réussi: la préparation, l’ouverture de l’entretien, la partie principale et le suivi. «Lors de l’entretien lui-même, il est important que le supérieur informe ses collaborateurs de leurs performances et que des mesures de développement ainsi que des objectifs réalistes soient convenus d’un commun accord», ajoute Roland Gasche. Il recommande aux participantes de chercher des solutions plutôt que de se focaliser sur les problèmes. Il termine en leur disant de veiller à adopter la bonne attitude: «Un chef doit parler d’égal à égal avec ses collaborateurs, tout le reste empêche le dialogue!»

Manuela Latzer, responsable de l’administration et du personnel auprès du garage Latzer AG à Gossau, tire un bilan positif de sa première participation: «Je trouve que les thèmes abordés sont intéressants et que les contributions sont très utiles pour le quotidien professionnel, mais je suis également enchantée par l’ambiance. Ici, je ne dois expliquer ma situation à personne. Nous rencontrons des personnes animées du même esprit et embarquées sur le même bateau. C’est super.» Rahel Gut est du même avis. Elle est responsable de l’administration et de la comptabilité au garage Gut AG à Maienfeld et a déjà participé plusieurs fois au séminaire. «Outre l’aspect technique, j’apprécie de côtoyer d’autres femmes. Dans mon environnement professionnel, je suis relativement seule ou je n’ai de contacts qu’avec des femmes issues d’autres secteurs. Ici, en revanche, je rencontre des femmes partageant les mêmes intérêts et confrontées aux mêmes problèmes que moi.»

Madeleine Maier et Susanne Leirer, qui ont organisé l’événement de l’UPSA à Appenzell avec le groupe de travail, soulignent que cet échange entre femmes d’affaires de la branche automobile contribue au même titre que la diversité des sujets abordés au succès du séminaire des femmes. «Nous constatons que des dialogues de grande qualité s’instaurent. Les participantes sont très ouvertes et révèlent bien des choses sur elles-mêmes. Cela est également dû au fait qu’elles viennent de toute la Suisse alémanique et qu’elles ne sont pas en concurrence», explique Madeleine Maier, conseillère de vente automobile auprès d’Auto Maier Töss AG à Winterthour.

xxx_bildung_agvs-f.-seminar_madeleinemaier_susanneleirer.jpg
Madeleine Maier et Susanne Leirer (d.).

Les deux femmes garagistes font parties du groupe de travail depuis plus de dix ans. «Il est réjouissant de constater que la manifestation rencontre un tel succès et qu’elle affiche à chaque fois très vite complet», déclare Susanne Leirer, membre de la direction de Sportgarage Leirer AG à Stein. «C’est un vrai plaisir d’organiser le séminaire des femmes. Les sujets de la 29e édition qui se tiendra l’année prochaine sont dans tous les cas déjà définis. Le groupe de travail se réjouit d’ores et déjà d’une importante participation», ajoute-t-elle avec le sourire.
 
Save the date
29e séminaire des femmes de l’UPSA: du 26 au 28 octobre 2020 et du 2 au 4 novembre 2020 à l’Hôtel Flora Alpina, à Vitznau. Les sujets seront communiqués ultérieurement. Inscription à partir du mois d’août 2020 à l’adresse suivante: brigitte.hostettler@agvs-upsa.ch.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires


Gabrielle Piller 3. Décembre 2019 - 15:45
Et à quand le même séminaire pour les francophones ?

Brigitte Hostettler, UPSA 4. Décembre 2019 - 8:40
Merci pour votre l'intérêt que vous manifestez à ce séminaire. Nous regrettons de vous informer que ce séminaire n'a lieu qu'en allemand.