Méga-fusion annulée

6 juin 2019 upsa-agvs.ch – L’union entre Fiat Chrysler et Renault devait leur permettre de devenir le troisième plus grand constructeur automobile mondial, mais elle a été annulée.

fca_renault_artikel.jpg

jas. Le projet de fusion de Fiat Chrysler (FCA) et de Renault n’est plus d’actualité. Sur demande du gouvernement français, Renault s’est montré hésitant à l’égard de l’offre de pourparlers et a une nouvelle fois reporté les négociations formelles en vue d’une fusion. Résultat surprenant : FCA a retiré son offre dans la nuit de mercredi à jeudi « avec effet immédiat ».

La semaine dernière encore, FCA avait réaffirmé son intention de fusionner avec Renault. Ensemble, les deux entreprises seraient devenues le troisième constructeur automobile mondial, mettant au défi les leaders du marché Volkswagen et Toyota. Fiat Chrysler avait proposé que chacun des deux groupes conserve la moitié de la nouvelle société. Ensemble, FCA et Renault auraient fabriqué 8,7 millions de véhicules par an.

Le constructeur automobile italo-américain a déclaré, non sans une once d’amertume, regretter que les conditions politiques nécessaires à la réussite d’une telle fusion ne soient actuellement pas réunies en France. Renault ne s’est pas exprimé sur la décision de FCA. Cette fusion manquée n’est pas la seule mauvaise nouvelle pour le constructeur français. Bruno Le Maire, ministre français de l’économie, a révélé qu’une plainte avait été déposée dans l’affaire Carlos Ghosn, ex-grand patron de Renault.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires