Nouveau record pour le secteur des poids lourds, véhicules de livraison et camping-cars

10 janvier 2019 upsa-agvs.ch – 41 639 nouveaux véhicules utilitaires ont été immatriculés en 2018 en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein : il s’agit d’un nouveau record. Le marché des véhicules utilitaires a profité d’une bonne conjoncture.

abi. Jamais plus de nouveaux véhicules de livraison, poids lourds et véhicules de transport de personnes n’ont été mis en circulation en Suisse et au Liechtenstein qu’en 2018. Comme l’a communiqué auto-suisse jeudi, la demande a augmenté de 0,1 % – ce qui correspond à 314 unités – par rapport à 2017, qui était déjà une année record. Ce sont en particulier les véhicules de livraison et les tracteurs à sellette légers pesant jusqu’à 3,5 tonnes qui ont enregistré une nouvelle hausse, battant le record de l’année précédente par une augmentation de 1,7 %. Le nombre total de véhicules immatriculés s’établit à 32 231 unités. D’après auto-suisse, cette évolution prouve que la conjoncture est en bonne forme et que l’économie a besoin de véhicules de transport pour répondre aux commandes. On l’observe par exemple dans le secteur des petites entreprises artisanales ainsi que dans les services de courrier, d’express et de colis.


Sur le marché très fluctuant des poids lourds, la demande est en recul, mais toujours forte. Elle a cédé 4,3 %, ce qui correspond à 197 unités, par rapport à l’année record de 2017, s’établissant à 4389 immatriculations. Elle s’est toutefois hissée au-dessus de la barre des 4076 nouveaux poids lourds immatriculés en 2016. Auto-suisse qualifie cette évolution de « léger recul du marché à un très bon niveau ».

Les Suisses aiment les camping-cars
La demande de véhicules de transport de personnes, c’est-à-dire les camping-cars, les bus et les cars, a très légèrement reculé, cédant 37 unités (0,7 %), pour s’établir à 5019 véhicules immatriculés. Quatre immatriculations sur cinq ont concerné des camping-cars. En tout, 4006 nouveaux camping-cars ont été mis en circulation, ce qui ne représente que 11 véhicules de moins (0,3 %) qu’au cours de l’année record qui a précédé.

L’association des importateurs suisses d’automobiles est optimiste pour l’année qui vient de commencer. « Le scénario le plus probable, d’après nous, est que le marché des véhicules utilitaires se maintiendra à un niveau élevé et stable », indique le porte-parole de l’association, Christoph Wolnik. « Naturellement, des fluctuations peuvent toutefois intervenir dans les différents segments. »

Ainsi, en comptant les 299 716 voitures de tourisme, 341 355 nouveaux véhicules à moteur ont été mis en circulation en Suisse et au Liechtenstein en 2018, soit à peine 14 000 véhicules de moins (3,9 %) que l’année précédente.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie