Près de 300 000 nouvelles immatriculations en 2018

3 janvier 2019 upsa-agvs.ch – Fin de la loi des séries : pour la première fois depuis sept ans, la barre des 300 000 n’a pas été franchie, avec seulement 299 716 nouvelles immatriculations enregistrées. De nombreux véhicules n’ont plus pu être livrés en 2018 en raison de retards de livraison.

pd/abi. Le marché automobile de Suisse et du Liechtenstein a terminé une année 2018 mouvementée. C’est ce qui ressort du chiffre global de 299 716 nouvelles immatriculations de voitures particulières, d’après auto-suisse. La barre fatidique des 300 000 a été manquée de peu, puisque de seulement 284 voitures de tourisme neuves. « Le recul s’explique par l’introduction du nouveau cycle d’essai WLTP largement plus complexe qui s’applique à toutes les voitures particulières neuves depuis septembre dernier », d’après un communiqué de presse d’auto-suisse daté du 3 janvier qui cite son porte-parole, Christoph Wolnik. « Maintes livraisons de véhicules ont dû être reportées à la nouvelle année. »



Les retards de livraison ont surtout été très perceptibles en décembre : avec 27 539 voitures neuves immatriculées, le dernier mois de 2018 accuse une baisse de 11,4 % par rapport au même mois de l’année précédente, poursuit le communiqué. Au cours de ces dernières années, décembre figurait parmi les meilleurs mois, alors qu’il n’occupe cette fois-ci que la quatrième place, derrière mars, mai et juin. Le mois de décembre dernier ne comptait toutefois que 17 jours ouvrables, soit deux de moins qu’en décembre 2017.

Nouveau record en 2018
Les motorisations alternatives donnent cependant un motif de satisfaction : avant 2018, jamais les immatriculations de voitures particulières équipées d’une motorisation alternative n’avaient été aussi nombreuses. Le niveau de véhicules hybrides, électriques, à l’hydrogène et au GNC de l’année précédente a été dépassé de 22,9 % avec 21 591 immatriculations, si bien que la part de marché est passée de 5,6 à 7,2 %.

Le communiqué indique par ailleurs que le taux de transmissions intégrales a lui aussi atteint un nouveau sommet. Il a en effet progressé de 47,5 à 49,1 %, si bien que près d’une voiture de tourisme neuve sur deux est munie de quatre roues motrices.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie