Un projet pour l’école professionnelle gagne 10'000 francs

20 juillet 2018 metiersauto.ch – La section Schaffhouse arrive deuxième au concours « Prix Vision 2018 » et gagne CHF 10 000.–. « Dans notre projet, c’est surtout l’approche didactique et méthodologique – l’apprentissage par la découverte – qui a été récompensé », souligne Christian Leu, vice-président et responsable de la formation professionnelle de la section Schaffhouse de l’UPSA.
 
tki. « Nous avons tenté notre chance plusieurs fois : la dernière a été la bonne », déclare, visiblement fier, Christian Leu. Le projet présenté, « Un véhicule d’exercice pour de meilleures compétences pratiques » s’est classé deuxième au concours Prix Vision de cette année. « C’est une récompense pour nos efforts, mais aussi un coup de pouce financier pour l’exploitation du projet », explique Christian Leu. Le prix récompense des idées créatives contribuant à l’attractivité de la formation professionnelle duale dans le canton de Schaffhouse. « Concrètement, nous soutenons des projets qui donnent un nouvel élan à l’apprentissage par leur caractère innovant », résume le jury.

Le nouveau bijou de la formation professionnelle de la section schaffhousoise est une Ford Fiesta acquise grâce au prix remporté dans le cadre du concours Prix Vision, qui permettra dorénavant aux apprentis de mettre concrètement leurs connaissances technologiques à l’épreuve (photo mise à disposition).

Apprentissage par la découverte
« Dans notre projet, c’est surtout l’approche didactique et méthodologique – l’apprentissage par la découverte – qui a été récompensé », souligne Christian Leu. Grâce au véhicule d’exercice, les apprentis bénéficieront d’un enseignement axé sur la pratique, comme le veut l’ordonnance sur la formation entrée en force au début de 2018. « Nous renversons les anciennes méthodes », explique Christian Leu : « Jusqu’ici, ce sont les instructeurs qui intégraient des défauts aux véhicules d’exercice. Chez nous, ce sont dorénavant les apprentis qui le feront. »

Apprentissage à l’envers
Ainsi, les élèves de l’école professionnelle qui débuteront leur cursus en 2018 y trouveront une Ford Fiesta au réglage d’usine, remplissant tous les critères des responsables de la formation : « Nous allons démonter la voiture successivement avec les classes. Le but est que les apprentis réfléchissent à l’usure et aux sources de pannes potentielles. »
Toujours dans cette idée, d’autres pièces seront achetées jusqu’à concurrence des CHF 10 000.– remportés au concours. « Nos apprentis pourront ensuite intégrer eux-mêmes des défauts dans les pièces de rechange. Défauts que les classes suivantes devront identifier et réparer », explique Christian Leu.

Apprentissage complet
La nouvelle voiture, dotée d’une boîte de vitesses automatique et de toutes sortes de gadgets techniques – de l’assistance au maintien de la trajectoire à l’assistance au freinage – profitera à l’enseignement sur le long terme : « Des connaissances mécaniques élémentaires jusqu’aux systèmes électroniques, abordés en 4e année, et même au diagnostic, la nouvelle voiture d’exercice offre des possibilités presque illimitées pour donner des leçons pratiques, vivantes et interactives », se réjouit Christian Leu.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie