Berne Formula Student : La Bienna met les gaz

2 juin 2017 upsa-agvs.ch – Quelques jours après l’AMZ Racing Team de l’EPF Zurich, le team BFS de la Haute école bernoise présente elle aussi son bolide électrique pour la saison de Formula Student à venir. La Bienna devrait en sortir victorieuse grâce à sa construction légère et aux nouvelles pièces de son système de propulsion.
 
dh/mbo. Après la Berna et la Giura, la Bienna est la troisième voiture de course de Formula Student de l’équipe Berne Formula Student de Bienne. L’équipe encore jeune a de grandes ambitions pour cette saison. « Nous avons bon espoir d’avoir construit un véhicule compétitif grâce à l’expérience accumulée pendant les deux premières années », affirme Duga Hoti, le CEO de l’équipe bernoise lors de la présentation officielle de la voiture de course sur le circuit TCS de Lignières.



La BFS se réjouit d’ores et déjà de représenter au mieux la Suisse, en partenariat avec l’AMZ Racing Team de l’EPF Zurich, lors de la première épreuve de Formula Student en Hongrie du 20 au 23 juillet pour vivre un événement inoubliable.

La tension était palpable jusqu’à la manifestation. L’équipe avait à nouveau donné le meilleur d’elle-même pendant les dernières semaines pour que la Bienna soit prête à temps. Lors de cette saison, les étudiants ont eu recours à un savoir-faire acquis de haute lutte. Comme l’AMZ Racing Team de Zurich, les concepteurs de l’équipe BFS ont en outre eu l’occasion de présenter leurs concepts aux ingénieurs de l’écurie de Formule 1 Sauber, ce qui leur a permis de bénéficier d’idées précieuses offertes par des experts de la Formule 1.


Photo de gauche: Ivan Jankovics, CBO et Joel Ingold, concepteur de la boîte de vitesses, dévoilent la Bienna.
Photo de droit: Lors de la présentation de la Bienna, Simon Zaugg CTO, Duga Hoti CEO et l’orateur invité Bernhard Gerster, chef du département technique automobile et CEO du DTC.
 
« Cette année, nous avons tenu à améliorer la qualité de tous les modules et à réduire le poids autant que possible », explique Simon Zaugg, qui dirige l’équipe en tant que directeur technique. Les étudiants y sont parvenus. La Bienna a en effet fondu de 25 % par rapport à la Berna et à la Giura. Le système de levage de véhicule Airjack, le hublot d’observation dans le moyeu qui permet de visualiser le fonctionnement de la boîte de vitesses à train épicycloïdal à 1,5 étage nouvellement développée, les pièces du véhicule en aluminium et en titane fabriquées grâce la technologie SLM et le BMS (Battery Management System), qui a été amélioré et entièrement développé par Joel Wenger, l’unique étudiant en master de l’équipe, constituent d’autres éléments phares du projet.



Pour la fabrication des pièces, l’équipe a également pu s’appuyer sur les connaissances acquises pendant l’apprentissage de mécatronicien d’automobile, de concepteur d’automobile, de constructeur métallique et d’électronicien grâce au système de formation dual en vigueur en Suisse, et donner ainsi un coup de pouce aux sponsors. Une formation au drapage de matériaux à base de fibre de carbone ou de verre a été réalisée en collaboration avec Sutter Kunststoffe AG. L’équipe a ainsi été parfaitement préparée aux travaux de drapage nécessaires pour construire la Bienna. Ce n’est qu’à ce prix que le véhicule a pu être achevé deux mois plus tôt par rapport au calendrier de la saison précédente.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie