Bilan florissant pour les fournisseurs des garages suisses

16 octobre 2017 upsa-agvs.ch - Le baromètre conjoncturel du Swiss Automotive Aftermarket (SAA) présente un bilan florissant. Chiffre d’affaires, résultat et situation de l’emploi se maintiennent à un niveau élevé parfaitement stable. Une progression s’annonce en outre pour le trimestre à venir.

pd. Les prévisions du Swiss Automotive Aftermarket (SAA) n’ont que peu évolué par rapport au trimestre précédent. 47 % (41 % le trimestre précédent) des entreprises SAA concernées par l’enquête conjoncturelle estiment que la situation de l’emploi est bonne, 51 % (57 %) la considèrent comme satisfaisante et inchangée et seulement 2 % estiment qu’elle est mauvaise. Le résultat s’annonce bon pour 28 % (24 %) des membres du SAA, satisfaisant pour 64 % (72 %) et mauvais pour 6 % (2 %). Un participant s’est abstenu.

Le chiffre d’affaires se présente de façon similaire : 36 % (41 %) l’estiment bon, 55 % (54 %) satisfaisant, 9 % (2 %) mauvais.

Pronostics optimistes
Les entreprises se montrent optimistes en prévision du quatrième trimestre. 43 % (33 %) des participants s’attendent à une hausse du chiffre d’affaires, 51 % estiment qu’il se maintiendra (61 %) et 4 % escomptent une baisse (7 %). 2 % des sondés se sont abstenus.

17 % des personnes interrogées s’attendent à un meilleur résultat (13 %). La majorité (68 % contre 72 % le trimestre précédent) ne perçoit aucun changement. Tout comme au trimestre précédent, 15 % sont d’avis que les résultats diminueront au cours du prochain trimestre. Le nombre modéré d’entreprises s’attendant à de meilleurs résultats est à mettre au moins en partie sur le compte des coûts croissants des matériaux. 55 % (46 %) des sondés s’attendent en effet à une hausse.

Le pronostic relatif à la situation de l’emploi est extrêmement réjouissant. 23 % (7 %) escomptent une meilleure situation de l’emploi, 74 % (93 %) sont d’avis qu’elle se maintiendra et une seule entreprise (0 % le trimestre précédent) s’attend à une dégradation. Conformément à ces résultats, aucune des entreprises sondées ne prévoit d’avoir recours au chômage partiel.
 
Évaluation
Bien que les indicateurs conjoncturels suisses présentent actuellement un bilan positif, la faible croissance du PIB au 1er semestre 2017 permet de n’escompter qu’une croissance modérée de 0,9 % (Seco) et 0,8 % (KOF). La conjoncture devrait poursuivre sa progression au cours des trimestres à venir, prévoyant une croissance considérable du PIB de 2,0 % (Seco) et 2,2 % (KOF) pour l’année prochaine.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie