« Ça me motive pour ma propre entreprise »

15 janvier 2019 agvs-upsa.ch – « Une question de confiance. Le garagiste, votre partenaire de mobilité » : telle était la devise de la « Journée des garagistes suisses » qui a rassemblé aujourd’hui 850 participants au Kursaal de Berne. Le colloque de l’Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA) est désormais la plus grande manifestation spécialisée de la branche automobile suisse.


pd. « Le fait que le garagiste soit la personne de référence la plus importante pour l’automobiliste est très encourageant », a constaté le Président central de l’UPSA Urs Wernli. Selon l’étude automobile 2018 de Tamedia, 70 % des automobilistes se font principalement conseiller par des garagistes et 95 % achètent aussi leur voiture chez eux. Urs Wernli a estimé que ces valeurs étaient réjouissantes à l’ère de la numérisation croissante qui offre aussi de nouvelles opportunités aux garagistes. Il a incité les participants à préserver cette base de confiance par un entretien professionnel et des conseils compétents et à aider davantage à l’avenir leurs clients à choisir leur mobilité motorisée personnelle. Urs Wernli en est convaincu : « Le partenariat entre l’automobiliste et le garagiste va encore gagner en importance pour les deux parties en présence dans le sillage de l’accroissement de la complexité ».
 
« Façonner activement le changement ».
Le Président de l’UPSA a également indiqué clairement que les changements technologiques ainsi que les nouvelles formes et fournisseurs de mobilité constituaient des défis pour la branche automobile. Cet aspect a été présenté par le professeur Dr Stefan Bratzel. Le directeur du célèbre Center of Automotive Management de Bergisch Gladbach a montré le dynamisme des changements de la mobilité au cours de ces prochaines années, notamment dans le domaine des entraînements alternatifs et de la conduite autonome. Urs Wernli estime que les prévisions sont également bonnes pour les garagistes dans le contexte de ce développement. Il a enjoint les membres de l’UPSA à accompagner et à cofaçonner le changement activement et avec attention.
 
Dans son intervention pleine d'humour, Magdalena Martullo-Blocher a exposé les grands défis qui attendent l’industrie automobile dans son ensemble. La patronne et actionnaire majoritaire d’EMS-Chemie, qui compte parmi les sous-traitants de l’industrie automobile les plus importants au monde grâce à ses matières plastiques haut de gamme, a encouragé les garagistes à s’attaquer aux changements en faisant preuve d’ouverture : « Un tremblement de terre peut aussi mettre à jour un filon d’or ! »
 
Pour l’aménagement des routes nationales
En sa qualité de « voix de la raison », l’UPSA joue aussi un rôle actif sur la scène politique. C’est ce qu’a montré la présence de représentants de la politique lors de la « journée des garagistes suisses » : la présidente du PLR, Petra Gössi, et les présidents de l’UDC et du PDC, Albert Rösti et Gerhard Pfister, ainsi que le président de l’Union suisse des arts et métiers, Jean-François Rime, ont notamment discuté entre eux de l’aménagement des routes nationales prôné par l’UPSA.
 
La « Journée des garagistes suisses » a également abordé l’encouragement de l’électromobilité par l’État signalé selon Urs Wernli par la « feuille de route pour la mobilité électrique » de la Confédération. Il conseille à ses membres de relever ce défi même si l’Union estime que les différentes propulsions cohabiteront à long terme à savoir pendant ces vingt prochaines années. Outre l’essence et le diesel, il s’agit aussi du gaz naturel / biogaz (GPL) et de l’hydrogène.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie