À l’écoute des membres : en visite avec les conseillers à la clientèle de l’UPSA


Franz Galliker et sa fidèle voiture de service de l’UPSA.

28 août 2018 upsa-agvs.ch – Personne n’est aussi proche des membres de l’UPSA que les conseillers à la clientèle : durant une demi-journée, nous avons suivi Franz Galliker dans deux garages zougois. Un reportage portant sur des discussions constructives, des prestations de garage sur mesure et un système de navigation assurant un avenir positif aux garages.
 
tki. Autocollant Service antipollution, classeur d’accueil, dépliant de la formation de base : un coup d’œil dans le coffre de la Skoda Octavia de Franz Galliker ne laisse planer aucun doute, l’UPSA est omniprésente dans son quotidien. « J’ai toujours l’essentiel avec moi », commente-t-il en passant, tout en cherchant les documents pour sa prochaine visite de garage. « Ainsi, si un membre n’a besoin de commander un article du shop de l’UPSA qu’en petite quantité, il peut s’épargner les frais de port et je le lui apporte aussitôt », ajoute-t-il avant de préciser ce qui caractérise un conseiller de l’UPSA : la flexibilité et l’empathie. « J’ai travaillé avec des garagistes plus de la moitié de ma vie, je me suis attaché à eux », constate Franz Galliker. Voilà huit ans qu’il connaît aussi parfaitement les entreprises UPSA de sa région, la Suisse centrale.

À la rencontre des clients: une carte de visite personnalisée
Aujourd’hui, l’heure est pourtant aux adieux : Franz Galliker prendra sa retraite fin novembre. Certes avec le sourire, car cet homme qui a beaucoup voyagé et, de par son métier, connaît la Suisse comme sa poche n’est de loin pas encore « fatigué d’explorer ». « Mais aussi avec la larme à l’œil », constate le président central Urs Wernli.

Ces jours-ci, Franz Galliker commence à former son successeur, Robert Mühlheim. « Et le territoire n’est pas des plus petits », fait observer le futur retraité. En effet, depuis son lieu de domicile, le village de Gunzwil à Beromünster, il faisait quatre jours par semaine la navette entre les cantons d’Argovie, de Zurich et de Zoug, allant même jusqu’au village schwytzois de Reichenburg, à la frontière avec les cantons de Saint-Gall et de Glaris. « Avant la restructuration interne, les cantons d’Uri et de Schaffhouse étaient aussi de mon ressort », indique-t-il.

L’interlocuteur de près de 1000 membres
Un territoire donc, qui abrite presque 1000 garages UPSA. Autant d’entreprises qu’il faut connaître sur le bout des doigts. « Voilà Brigitta et Franz Merz », lance immédiatement Franz Galliker lorsqu’il met le cap sur le garage Merz d’Unterägeri (ZG), spécialiste de Subaru, et aperçoit ses propriétaires par la fenêtre de l’atelier.


En visite au garage Merz d’Unterägeri : (de g. à dr.) les apprentis Tedros Tesfay, Gian Valentin, le directeur junior Mario Merz et les fondateurs de l’entreprise Brigitta et Franz Merz.

« J’ai avec moi l’édition actuelle d’AUTOINSIDE. Vous y trouverez tout ce qui est important pour vous et vos collaborateurs, des conseils aux plaques professionnelles, de la protection des données à nos prestations en passant par les actualités de la branche automobile », explique Franz Galliker en guise d’introduction à son programme de visite bien organisé.

Rester viable et à la page
Que ce soit au sujet des canaux d’information de l’UPSA, des possibilités de formation initiale et continue, de la sécurité au travail, du code d’honneur, des possibilités de revenus complémentaires, du franc pour le POP, des avantages de la coopération, de la succession ou encore de thèmes politiques actuels, Franz Galliker et ses collègues (cf. encadré) font preuve d’une grande expertise. « Et si nous devons parfois vérifier quelque chose, nous le faisons pour les garages », sourit le conseiller.


Visite de bienvenue chez Koni Bienz (à droite) et l’équipe de Pneuservice Koni Bienz AG d’Unterägeri. Avec le garage Merz, il compte parmi les cinq membres les plus récents de la section active de Zoug.

 Vous l’aurez compris : pour devenir conseiller à la clientèle à l’UPSA, il faut être un expert de longue date de la branche. « Nous sommes tous de vieux briscards, mais avec de bons réseaux », commente le Lucernois au parcours mouvementé (cf. encadré) en riant. Mais c’est justement cette dernière étape, ce trait d’union entre l’association suisse des garagistes et ses ateliers affiliés, que Franz Galliker voudrait ne pas regretter dans son palmarès professionnel. « Nous avons une branche magnifique, viable ; seules les directives bureaucratiques ont augmenté », médite-t-il. « Pour rester en forme, il faut sans cesse se former et s’informer. » Un appel qui s’adresse à toute la branche.
 

Portrait
Fils d’agriculteur, Franz Galliker a également consacré le début de sa carrière à l’agriculture. Après un accident de voiture, le natif de Lucerne, aujourd’hui père de trois filles adultes, s’est vu contraint de « passer à la branche automobile en qualité de vendeur de pièces de rechange ». Franz Galliker est rapidement devenu le principal vendeur de véhicules chez Asag Auto-Service AG, qui appartient aujourd’hui également à un ancien employeur du conseiller, l’Amag. Après neuf ans, il a été entraîné dans la vente de camions, avant de prendre finalement ses fonctions dans les rangs de l’UPSA en 2011.

Des visages connus

Ces cinq conseillers à la clientèle travaillent au service des quelque 4000 membres UPSA :
 

Gaetano Gentile (­téléphone 079 129 73 70, e-mail gaetano.gentile@agvs-upsa.ch)

René Schoch (079 783 02 40, rené.schoch@agvs-upsa.ch)

 

Kurt Pfeuti (078 899 40  55, kurt.pfeuti@agvs-upsa.ch)

 

Heinz Kaufmann (079 934 22 31, heinz.kaufmann@agvs-upsa.ch)

  

Robert Mühlheim (079 102 42 09, robert.muehlheim@agvs-upsa.ch)


Plus d’informations et de responsables par région se trouvent ici.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie