L’UPSA recherche des experts

La préparation des véhicules et l’encadrement des candidats pendant les examens sont assurés par : Markus Schwab, Philipp Lendenmann, Hansruedi Ruchti et Arnold Schöpfer (de g. à dr.). L’examen pratique de diagnosticien d’automobiles orientation « voitures de tourisme » dure douze heures.

24 septembre 2018 metiersauto.ch – Plus de 600 candidates et candidats passent chaque année les examens de diagnosticien(ne) d’automobiles  et de coordinateur/-trice d’atelier automobile. Afin de pouvoir continuer à assurer la tenue de sessions d’une telle ampleur, il est impératif de recruter de jeunes experts aux examens motivés.

as. Tous les futurs diagnosticiens d’automobiles et coordinateurs d’atelier automobile présentent des examens écrits, oraux et pratiques dans quatre branches :

► électrique et électronique du véhicule ;
​► électronique de confort et de sécurité ;
​► systèmes d’assistance au conducteur et d’infodivertissement ;
​► relations clients.
 
L’épreuve écrite est toujours organisée localement, tandis que les examens pratiques et oraux se déroulent à Mobilcity, à Berne. Les examens finaux pratiques et écrits de la filière «  véhicules utilitaires » constituent une exception et ont lieu à l’école de maintenance de Thoune. La durée totale de l’examen est de douze heures pour les diagnosticiens d’automobiles orientation «  voitures de tourisme » et onze heures pour l’orientation «  véhicules utilitaires ».

Durée de l’examen : onze à douze heures
Au total, l’examen dure douze heures pour les diagnosticiens VP et onze heures pour les diagnosticiens VU. Pour que les examens pratiques se déroulent correctement, les véhicules doivent être préalablement préparés, ce qui demande énormément de temps. La préparation des véhicules et l’encadrement des candidats pendant les examens sont assurés par Hansruedi Ruchti et Markus Schwab. L’équipe est assistée par Philipp Lendenmann pour les tâches administratives. Chaque jour, 15 experts font passer des examens : si l’on étend cela à toute l’année, on obtient 1500 jours d’expertise par an, et ce rien que pour les examens pratiques ! En 2017, ces prestations ont été assurées par plus de 40 experts romands, 20 tessinois et 200 suisses alémaniques.

Le prérequis pour devenir expert est d’avoir un diplôme de diagnosticien d’automobiles et au moins deux à trois ans d’expérience en tant qu’expert aux examens de fin d’apprentissage. Les personnes intéressées peuvent contacter Hansruedi Ruchti (hansruedi.ruchti@agvs-upsa.ch) .

Nous profitons de cette annonce pour remercier de tout cœur les experts qui nous accompagnent tout au long de l’année ! 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie