« Nos meilleurs mécatroniciens d'automobiles sont à la hauteur pour les championnats du monde »

17 septembre 2018 metiersauto.ch – Après quatre jours d’épreuves intensives, Florent Lacilla a remporté la médaille d’or des mécatroniciens d'automobiles lors des SwissSkills, les championnats de Suisse des métiers organisés à Berne. Le Fribourgeois a devancé Damian Schmid de Saint-Gall, arrivé deuxième, et Steve Rolle de Fribourg en troisième place. Les trois meilleurs candidats de la branche automobile lors des SwissSkills se sont qualifiés pour l’Eurocup de Berne. Leur moteur pour cette épreuve ? La fascination pour l'œuvre d’art technique qu’est l’automobile.


Steve Rolle (Farvagny FR), Florent Lacilla (Cottens FR) et Damian Schmid (Nesslau, SG).

tki. Un coup de klaxon retentit : le temps est écoulé. Les championnats des métiers de Suisse SwissSkills 2018 sont entrés dans l’histoire depuis samedi soir – et trois jeunes mécatroniciens d'automobiles ont contribué à en écrire les pages devant près de 150 000 visiteurs : « Nous avons vu 22 jeunes professionnels motivés démontrer leur passion pour leur artisanat et la technique et faire preuve d’une capacité de réflexion logique supérieure à la moyenne ». C’est le résumé positif que tire de la compétition Olivier Maeder, chef du service Formation et membre de la direction de l’UPSA. En effet, les épreuves qui se sont déroulées au BERNEXPO de Berne du 12 au 16 septembre ont exigé le maximum de la relève de la branche automobile âgée de 18 à 21 ans.

Deux Fribourgeois et un Saint-Gallois
Les épreuves des SwissSkills étaient exigeantes : de la gestion moteur à la mécanique du moteur et à la recherche d’erreurs au niveau du châssis et de la direction en passant par l’électricité et le réglage du moteur, et des exercices sur l’ABS et l’ESP.   « Les épreuves se devaient d’être exigeantes. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvions évaluer le niveau des candidats que nous voulons au final amener au sommet du championnat du monde », a déclaré l’expert de l’UPSA Michel Tinguely. Florent Lacilla (Cottens/FR), Damian Schmid (Nesslau/SG) et Steve Rolle (Farvagny/FR) ont fait la preuve de leurs extraordinaires compétences qui leur ont valu des médailles de champions de Suisse dans cet ordre.
 

« Finalement, nous avons tous gagné. C’est une énorme motivation », résume pertinemment le mécatronicien d'automobiles Joël Leirer de Stein AR (1er en partant de la droite) : les 22 candidats aux SwissSkills, dont pour la première fois une femme, Sina Bolognesi, ont fait preuve de passion pour leur métier.

Un gros soulagement et une motivation encore plus importante
Pression du temps, public, diagnostics difficiles sur les véhicules : au début du championnat suisse des métiers, Florent Lacilla n’imaginait pas ramener une médaille d’or dans son entreprise familiale, le Garage de l’Autoroute, J.-F. Lacilla SA, de Matran/FR. « L’épreuve des freins était vraiment compliquée. Je n’aurais pas imaginé me retrouver sur la première marche du podium », explique avec soulagement ce jeune Romand de 19 ans. Avec le médaillé de bronze Steve Rolle, le canton de Fribourg sera dignement représenté lors du championnat européen des métiers dans un peu plus de deux mois. « Nous allons maintenant nous préparer intensément pour l’Eurocup afin de réussir pour notre métier », a déclaré avec motivation le professionnel du garage « Automobile du Verdel SA » de Bulle.
 
Damian Schmid a été de toute évidence surpris de pouvoir encore se hisser sur le podium avec la dernière épreuve. « Le médaillé d’argent a eu la difficulté supplémentaire d’être spécialisé dans les véhicules utilitaires alors que le parcours comprend principalement des épreuves sur les voitures de tourisme », précise Olivier Maeder impressionné. Damian Schmid a cependant surmonté cet obstacle avec un état d’esprit très sportif : « Qu’il s’agisse de voitures de tourisme ou d’utilitaires : le principe de fonctionnement et les systèmes électroniques sont les mêmes », ajoute le jeune homme de 19 ans originaire de Nesslau qui, avec sa médaille, fait une excellente publicité pour son employeur, Altherr Nutzfahrzeuge AG.


Les anciens participants aux WorldSkills (de g à d.) Riet Bulfoni (Abou Dabi en 2017) et Andreas Bühler (Corée du sud en 2001) regardent ce qui se passe au poste exigeant de « Gestion moteur » en leur qualité d’experts de l’UPSA.

Objectifs : deux places sur le podium européen
Les trois mécatroniciens d'automobiles peuvent non seulement se vanter de compter parmi les meilleurs jeunes talents de leur discipline mais ils ont aussi décroché leur billet pour les championnats d’Europe des métiers, l’Eurocup. « Les participants aux SwissSkills ont affronté des épreuves aux exigences équivalentes à celles des WorldSkills », annonce un Olivier Maeder optimiste en vue des épreuves éliminatoires européennes prévues le samedi 8 décembre 2018 à Mobilcity à Berne. « Nos meilleurs mécatroniciens d'automobiles sont à la hauteur pour les championnats du monde. La devise est très claire : nous voulons remporter au moins deux places sur le podium de l’Eurocup », ajoute-t-il – et décrocher ainsi un billet pour les championnats du monde des métiers, les WorldSkills 2019 organisés à Kazan en Russie.


Maîtrise des métiers automobiles par les femmes : la mécanicienne en maintenance d’automobiles et future employée de commerce Lisa Habegger fait découvrir les formations initiales dans la branche automobile au nom de l’Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA).

Les métiers de l'automobile ont de l'avenir
Point particulièrement réjouissant : une candidate figurait cette année pour la première fois parmi les dix meilleurs mécatroniciens d'automobiles de Suisse : Sina Bolognesi d’Unterlangenegg (BE). Elle prouve qu’une femme peut être l’égale des hommes dans le monde polyvalent des métiers automobiles. « Lors de ce grand événement national, avec ses 21 collègues, elle a donné une belle image des niveaux de formation élevés dans les garages de l’UPSA. Les SwissSkills ont été une vitrine mettant en avant les métiers de la branche automobile qui sont devenus incroyablement exigeants et polyvalents avec l’électrification croissante des véhicules », souligne Olivier Maeder.

Les résultats se trouvent ici.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie