Protection anti-fouines Stop&Go: Pour éloigner les fouines et satisfaire les clients

27 mars 2017 upsa-agvs.ch - Les dommages dus aux martres et fouines sont sournois. Si les mesures adéquates ne sont pas adoptées dès le début, les dégradations réapparaissent sans cesse. Cela inquiète les automobilistes et crée une mauvaise image des garagistes. Grâce à Stop&Go, les mécaniciens vont pouvoir chasser les fouines et rendre leurs clients heureux.

mbo. La fouine (martes foina) ne pose pas de problème en tant qu’individu isolé. Elle est inoffensive. Elle se niche confortablement dans le moteur encore chaud, décide que votre voiture est son territoire et y dépose son odeur. Supposons que la voiture est garée sur le parking d’une entreprise. Le propriétaire rentre chez lui, or, c’est ici le territoire d’une autre fouine. Pour cette dernière, l’odeur étrangère décelée va réveil-ler son instinct de défense. Elle ne supporte pas de sentir une autre présence dans son antre. Cette rivalité la rend agressive. Elle va ainsi mordre et ronger tout ce qui sent l’animal concurrent. Si elle s’attaque aux tuyaux et aux câbles électriques, les dégâts sont certains. Des problèmes d’allumage peuvent casser le catalyseur, des tuyaux de refroidissement non étanches peuvent endommager le moteur.

Un cercle vicieux
L’automobiliste finit par se rendre compte qu’il y a un problème. Il laisse sa voiture au garage. Le dégât est réparé. Mais comme le moteur porte toujours l’odeur de la fouine, le processus risque de recommencer. Au bout de quelques jours ou de quelques semaines, de nouvelles dégradations surviennent. Le client doit retourner au garage. Cela l’énerve et il doute des compétences du garagiste.

Informer avec précision
Il ne faut pas en arriver là. Un mécanicien attentif va découvrir la cause du problème. Les indices sont des saletés ou des poils dans le moteur, des nattes isolantes trouées. Toutefois, la plupart des automobilistes ignorent d’abord le conseil d’éloigner les fouines. Un argumentaire destiné à informer le client en détail pourrait constituer une aide précieuse (à télécharger sur marderabwehr.de). Dès le deuxième dégât, l’automobiliste sceptique est en général convaincu.

Comment lutter efficacement contre les fouines ?
Il faut donc empêcher les fouines de s’approcher de la voiture. Les astuces maison, comme les sachets remplis de poils de chat ou de chien, n’agissent que brièvement. Les répulsifs, les blocs désodorisants de WC ou la naphtaline ne durent qu’un temps. La meilleure méthode observée est une sorte de clôture, que le spécialiste des dispositifs anti-fouines propose dans sa gamme.

30 a 45 minutes de travail
Le produit phare est l’appareil 8 Plus-Minus, qui coûte environ 250 francs. Stefan Schälchli, du garage Village établi à Basadingen, connaît bien les produits Stop&Go, et explique comment monter ce dispositif :
  • Il faut tout d’abord bien nettoyer le moteur. Car le motif d’une attaque est l’odeur d’un rival, le lavage est donc indispensable. Si ce n’est pas possible, on peut utiliser un spray anti-fouines.
  • Ensuite, on installe l’appareil de commande dans le moteur. Il émet des ultra-sons, donc les haut-parleurs ne doivent pas être obstrués. L’appareil contient deux boutons (piles), derrière un clapet. Elles doivent être changées tous les 18 mois.
  • Il faut ensuite fixer les plaquettes de contact. Chaque plaquette possède un pôle + et -. L’avantage est que la fouine n’a pas besoin de toucher la terre pour recevoir une impulsion. Important : il faut bien répartir les plaquettes dans le tiers supérieur du moteur, et ne pas les poser trop près de pièces mobiles ou brûlantes.
  • Pour finir, on pose l’autocollant qui avertit de la haute tension. Aucune crainte cependant, le contact est certes douloureux pendant un bref instant, mais pas dangereux.
  • Le montage complet dure 30 a 45 minutes.



Plus d'informations sur www.stop-go.de
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie