Une année record pour le marché suisse de l’occasion



16 décembre 2016 agvs-upsa.ch – L’évolution du marché suisse de l’occasion a surpassé les attentes en cette année qui s’achève : c’est la conclusion à laquelle est parvenue auto-i-dat sa, le leader suisse de la fourniture de données sur les véhicules.

Selon ses estimations, plus de 750 000 voitures au total auront changé de mains d’ici fin 2016. Autrement dit, avec une hausse de 2,37 % par rapport à 2015, 2016 sera la meilleure année que l’occasion a connue depuis qu’auto-i-dat analyse les chiffres des changements de détenteur.

Malgré ce succès, les ventes d’occasions ont subi d’importantes fluctuations en 2016. Un très bon résultat s’esquissait déjà au premier et au second trimestre. Les ventes de voitures d’occasion se sont cependant effondrées au troisième, avec un recul de 0,3 % par rapport à 2015. Grâce à la modeste reprise enregistrée au quatrième trimestre, le bilan de l’année devrait être positif.

Mais toutes les médailles ont leur revers : auto-i-dat constate lors de son analyse que de plus en plus de véhicules ne sont plus vendus dans le commerce traditionnel, mais de particulier à particulier. Il y a sans doute plusieurs raisons à ce phénomène. Cela tient certainement en partie au fait qu’il est aujourd’hui très simple et économique de passer une annonce sur les différentes bourses et plates-formes en ligne. Par ailleurs, le commerce de véhicules d’occasion a perdu de son attrait aux yeux de nombreux professionnels, car ce domaine n’échappe pas non plus à la pression sur les marges. C’est pourquoi, malgré un nombre élevé de changements de détenteur, il serait prématuré d’annoncer un rétablissement du marché de l’occasion : les choses ne seront probablement pas plus simples l’an prochain. L’offre de bons véhicules d’occasion est certes élevée, comme le montre l’allongement persistant des temps d’immobilisation, mais les marges ne devraient pas connaître d’embellie sensible en 2017 non plus.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie