Une voiture neuve sur dix est une voiture alternative

2 mai 2019 upsa-agvs.ch – Le marché suisse des voitures de tourisme s’est très bien porté au cours du premier trimestre 2019 : le nombre de nouvelles immatriculations, qui s’élève à 72 065, s’est hissé au niveau de l’année précédente. Fait digne d’être mentionné : pour la première fois, une voiture neuve sur dix circule avec un système de propulsion alternatif.

pd. Suite aux résultats légèrement négatifs en janvier et en février et vu la forte baisse des importations grises ( 1668 voitures de tourisme ; -39,5 %), le résultat trimestriel de 72 065 nouvelles immatriculations de voitures de tourisme (-24 voitures de tourisme ; -0,0 %) est relativement positif. Il est par ailleurs à noter que pour la première fois en Suisse, une nouvelle voiture sur dix circule avec un système de propulsion alternatif (7351 voitures de tourisme ; +59,8 %), parmi lesquelles 41,1 % sont entièrement électriques.

Les chiffres du marché suisse de l’occasion sont moins spectaculaires: au cours du premier trimestre 2019, 211 247 véhicules ont au total changé de propriétaire (-1889 voitures de tourisme; -0.9 %). Malgré le léger recul de la demande et la hausse des immatriculations de courte durée (6484 voitures de tourisme; +8 %), les jours de mise en vente moyens des occasions proposées en ligne ont diminué par rapport à l’année précédente pour un total de 65 jours (T1/2018: 69 jours).

Les conflits commerciaux non résolus entre les États-Unis et la Chine, les incertitudes permanentes liées au report de la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE (Brexit), les votations populaires à venir en Suisse sur la réforme fiscale et le financement de l’AVS ainsi que sur l’accord-cadre avec l’UE mais également la détérioration conjoncturelle en Suisse et en Europe pèsent sur la prédisposition à investir de l’économie. BAK Economics escompte donc pour l’année en cours une croissance modérée du BIP de seulement 1.1%. Le fait que l’assombrissement des conditions-cadres ne se soit pas (encore) répercuté de manière plus marquée sur la demande en voitures de tourisme est notamment dû à la résolution des problèmes de livraison induits par le WLTP, au niveau de financement particulièrement avantageux et à l’effet spécial lié aux immatriculations de véhicules Tesla – des précommandes du nouveau modèle de classe moyenne remontant à un maximum de trois ans ont pu être livrées d’un coup en mars.

«Les véhicules ne peuvent être vendus que s’ils sont disponibles en Suisse. Par conséquent, nous sommes toujours directement touchés par les restrictions techniques, politiques et logistiques», constate Urs Wernli, Président central de l’Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA). «Nos membres sont donc bien avisés d’être également actifs sur le marché de l’occasion dont le volume est trois fois supérieur et d’exploiter son potentiel. C’est aussi dans l’intérêt du taux d’occupation des ateliers, qui est important, et sert également pour la formation de notre relève».



Un effet spécial catapulte le modèle 3 de Tesla en tête des nouvelles immatriculations

Les titres ont été nombreux pour un résultat de courte durée: en mars, un véhicule électrique s’est retrouvé pour la première fois en tête des nouvelles immatriculations suisses avec le modèle 3 de Tesla. Ce véhicule de classe moyenne est enfin disponible trois ans après sa présentation: les 1371 véhicules immatriculés depuis la fin février ont par ailleurs suffit pour que le véhicule en question se retrouve propulsé en quatrième place du classement des modèles pour l’ensemble du premier trimestre. Indépendamment de l’effet spécial Tesla, les véhicules à entraînement alternatif ont une fois de plus fait l’objet d’une forte demande. Leur part de marché est passée de 6.4 % à 10.2 % par rapport à l’année dernière. Les modèles à moteur hybride (5.8 % de part de marché) sont actuellement toujours prédominants. À l’avenir, les véhicules électriques purs (4.2 % de part de marché) vont enregistrer une croissance disproportionnée en termes quantitatifs et au niveau des parts de marché avec l’offensive de modèles prévue par quasiment tous les constructeurs à gros volume. À l’opposé, la part des véhicules neufs équipés d’un moteur diesel a à nouveau chuté pour un total actuel de 28.2 % (T1/2018: 31.5 %).

En attendant, les voitures de tourisme équipées de moteurs à combustion dominent toujours la mobilité individuelle. Au cours du premier trimestre, Volkswagen (7944 voitures de tourisme, +14.9 %) a consolidé sa position de leader du classement des 10 marques les plus vendues après une année précédente mitigée. En effet, les marques qui se trouvent juste derrière dans le classement, à savoir Mercedes-Benz (6149 voitures de tourisme, -1.4 %) et BMW (5409 voitures de tourisme, -5.7 %) ont une fois de plus vendu moins de voitures neuves. Il semblerait que le cap ait été redressé au sein du groupe Volkswagen puisque Škoda (6128 voitures de tourisme, +24.3 %), Audi (4133 voitures de tourisme, +4.3 %) et Seat (3349 voitures de tourisme, +11.6 %) affichent un bon premier trimestre. Škoda et Seat ont ainsi gagné une place dans le classement des dix meilleures marques. Ford (3379 voitures de tourisme, -6.7 %) a eu du mal à se maintenir en sixième place, tandis qu’Opel (2020 voitures de tourisme, -34.9 %) a dû quitter le classement. Renault (2467 voitures de tourisme, -16.5 %) ou Peugeot (2277 voitures de tourisme, -3.0 %) pourraient connaître le même sort au deuxième trimestre. Toyota (2524 voitures de tourisme, +10.4 %) a déjà réussi à pénétrer dans le Top 10. Volvo (2209 voitures de tourisme, +8.2 %), qui occupe la 11e place, est probablement sur le point d’y entrer également.

Marques du Top 10 sur le marché des véhicules neufs et d’occasion (CH + FL)
Période de recensement: de janvier à mars 2019 (classement de 2018 entre parenthèses)

Place Voitures neuves +/- % Part de marché Véhicules d'occasion +/- % Part de marché
1 Volkswagen (1) 14.9% 11,0% Volkswagen (1) 0.8% 13,8%
2 Mercedes-Benz (2) -1.4% 8,5% BMW (2) 4.3% 8,1%
3 Škoda (4) 24.3% 8,5% Audi (3) -0.9% 7,5%
4 BMW (3) -5.7% 7,5% Mercedes-Benz (4) 3.9% 7,0%
5 Audi (5) 4.3% 5,7% Opel (5) -10.5% 5,3%
6 Ford (6) -6.7% 4,7% Renault (6) -9.5% 4,6%
7 Seat (8) 11.6% 4,6% Ford (8) 1.3% 4,4%
8 Toyota (-) 10.4% 3,5% Peugeot (7) -4.3% 4,3%
9 Renault (9) -16.5% 3,4% Škoda (-) 4.4% 3,8%
10 Peugeot (10) -3.0% 3,2% Fiat (10) -1.7% 3,6%
  Total Ø 4,2% 60,7% Total Ø -0,8% 62,3%


Trois occasions changent de propriétaire pendant qu’une voiture neuve est vendue
Le rapport d’une voiture neuve pour trois occasions reste en moyenne le même depuis des années. On constate cependant des évolutions très différentes de la demande au niveau du marché. Tandis que les difficultés de livraison de voitures neuves ont pu entraîner une hausse de la demande en occasions (et inversement), une baisse parallèle de la demande indique des problèmes structurels. D’autre part, l’introduction d’un modèle ou l’acquisition de véhicules de remplacement pour une flotte peut non seulement stimuler ponctuellement la demande en voitures neuves mais aussi la demande en occasions avantageuses de la même marque.

Au total, on a enregistré 211 247 changements de mains (-0.9 %) entre janvier et mars 2019. Dans ce contexte, Volkswagen a facilement réussi à consolider sa position de leader incontesté du classement des dix marques les plus vendues (29 047 voitures de tourisme, +0.8 %). On trouve derrière, aux places 2 à 6, les mêmes marques que l’année précédente. Il s’agit de BMW (17 176 voitures de tourisme, +4.3 %), Audi (15 800 voitures de tourisme, -0.9 %), Mercedes-Benz (14 701 voitures de tourisme, +3.9 %), Opel (11 207 voitures de tourisme, -10.5 %) et Renault (9632 voitures de tourisme, -9.5 %). Juste après, Ford (9354 voitures de tourisme, +1.3 %) et Peugeot (9105 voitures de tourisme, -4.3 %) échangent leurs places tandis que Škoda (7999 voitures de tourisme, +4.4 %) se hisse à nouveau à la 9e place au détriment de Toyota. Fiat (7582 voitures de tourisme, -1.7 %) retourne en dixième place.

«Le comportement réel de la demande influence le prix dans tous les secteurs d’activité. Cela vaut aussi pour les voitures d’occasion et leur valeur résiduelle. Concernant les moteurs à combustion, la tendance actuelle est surtout favorable aux voitures essence. La combinaison d’une demande en forte hausse et d’une offre toujours raisonnable a augmenté de plus de 10 % la valeur résiduelle des occasions à entraînement alternatif par rapport à l’année précédente. Cette évolution se poursuivra de manière similaire pendant le reste de l’année», assure Robert Madas, Director Insights & Analysis ALPS d’Eurotax.

Poursuite de la baisse des jours de mise en vente
Même si des milliers de véhicules ont été immatriculés avant septembre dans les pays européens avant l’introduction du WLTP, seuls quelques-unes de ces voitures d’occasion quasiment neuves sont arrivées en Suisse. Il semblerait également que les voitures neuves à entraînement alternatif ne soient majoritairement pas destinées à remplacer une voiture à combustion en Suisse. Il s’agirait plutôt d’un deuxième ou d’un troisième véhicule. Les durées d'immobilisation des véhicules d’occasion vendus en ligne ont donc baissé au cours du premier trimestre ce qui n’est pas très surprenant malgré la hausse des immatriculations de courte durée de 8 % par rapport à l’année précédente. Les durées d'immobilisation sont actuellement encore de 65 jours (-4 jours: -6.1 %). Une fois de plus, les véhicules les plus demandés ont été les micro-voitures (55 jours, -6.2 %) et les petites voitures (55 jours, -4.9 %). Les monospaces et les minivans (61 jours, -13.9 %), les SUV et les véhicules tout-terrain (62 jours, -6.5 %) ainsi que les véhicules de la classe moyenne inférieure (62 jours, -7.8 %) ont également trouvé plus rapidement un nouveau propriétaire que la moyenne de toutes les voitures d’occasion. Par contre, les occasions de la classe moyenne (70 jours, -3.4 %), les véhicules de la classe moyenne supérieure (81 jours, -4.3 %), les cabriolets et les roadsters (82 jours, -5.2 %), les coupés (91 jours, +1.9 %) et les véhicules de luxe (92 jours, -2.4 %) ont attendu plus longtemps pour trouver preneur.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires