Doublement de la part de propulsions alternatives en juillet

6 août 2019 agvs-upsa.ch – La part de marché des propulsions alternatives a presque doublé par rapport à juillet 2018. Pour le reste de l’année, auto-suisse s’attend à ce que le marché des voitures de tourisme neuves progresse légèrement par rapport à l’an dernier.

pd. Le marché des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein se maintient au niveau de l’année précédente. Les 25 518 nouvelles immatriculations enregistrées au cours du mois de juillet écoulé présentent une hausse de 35 véhicules ou de 0,1 % par rapport au même mois de l’année dernière. La part de marché des propulsions alternatives a presque doublé par rapport à juillet 2018, passant de 6,0 à 11,9 %. Après sept mois, le marché automobile n’affiche que 0,4 % ou 739 immatriculations de moins qu’à la même période de l’année précédente. 182 654 voitures de tourisme neuves ont été mises en circulations sur nos routes depuis le début de l’année.

2019-08-06_grafique_marche_automobile_12_mois_ecoules_juillet_2019.jpg
Source: obs/auto-schweiz / auto-suisse.

La croissance réjouissante des propulsions alternatives concerne en effet tous les types de propulsion de ce segment. Les systèmes hybrides combinant moteur électrique et moteur essence ou diesel connaissent une popularité croissante et ont augmenté de 78 % en juillet. La croissance a été encore plus forte (bien qu’à un niveau inférieur) pour les voitures électriques (+225 %). S’y ajoutent les véhicules à gaz naturel (+25 %) et à hydrogène (10 immatriculations, aucune au mois précédent). La part de marché cumulée des propulsions alternatives après sept mois est de 10,8 %. A la même période de 2018, leur part avait été de 6,2 %.

«Le renforcement du marché des propulsions alternatives va dans la bonne direction», constate le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik, notamment en vue de l’objectif «10/20» de l’association des importateurs suisses d’automobiles. «Après sept mois, la part de marché des voitures électriques et des hybrides rechargeables est de 4,6 %. Nous devrions être en mesure de maintenir à ce niveau jusqu’à la fin de l’année, puis d’attaquer notre objectif de dix pour cent l’année prochaine.» Comme auto-suisse continue de le souligner, c’est le seul moyen pour pouvoir atteindre les valeurs cibles nettement plus strictes en matière d’émissions de dioxyde de carbone dès l’année prochaine. Cependant, de nombreuses réussites en matière de réduction du CO2 sont réduites à néant, sur le papier, par le passage au nouveau cycle d’essai WLTP, qui a eu lieu il y a près d’un an.

Pour le reste de l’année, auto-suisse s’attend à ce que le marché des voitures de tourisme neuves progresse légèrement par rapport à l’an dernier, vu que le second semestre 2018 avait été marqué par des difficultés de livraison dues au passage aux nouvelles normes sur les gaz d’échappement en rapport avec le WLTP. L’objectif annuel de 308 000 nouvelles immatriculations, qui correspondrait à une hausse d’environ trois pour cent par rapport à l’année passée, devrait ainsi être atteignable.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires