«Il s’agit de prendre ses responsabilités»

Gestionnaire d’entreprise diplômé

«Il s’agit de prendre ses responsabilités»

7 avril 2021 agvs-upsa.ch – Les jeunes gestionnaires d’entreprise de la branche automobile sont les entrepreneurs de demain. En suivant une formation continue solide, ils font l’acquisition des outils nécessaires pour gérer un garage, comme Patrick Ramisberger. 


«Pour moi, la fascination de l’automobile est chargée d’émotions», affirme Patrick Ramisberger. Photo: OnAir/médias de l’UPSA
 
Gestionnaire d’entreprise diplômé(e) de la branche automobile
Informations concernant la formation 
Partenaires de formation et soirées d’information 
kro. Il travaille depuis toujours dans la branche automobile, d’abord en tant que mécanicien automobile, puis au service clientèle et ensuite en qualité de chef des ventes. À l’heure actuelle, Patrick Ramisberger, 36 ans, est responsable de la marque VW au sein de l’association des entreprises du centre chez Amag Schinznach-Bad. À ce poste, il est chargé des établissements de Schinznach, de Dulliken et d’Oftringen. Son parcours est typique pour tous ceux qui développent leurs compétences grâce à une formation professionnelle supérieure: ils veulent accomplir quelque chose. Il s’agit moins de faire carrière avec une formation continue. Ce serait bien trop banal pour de nombreux professionnels. «Il s’agit de monter au créneau avec professionnalisme et de faire avancer l’entreprise, l’équipe et soi-même un peu chaque jour», déclare Patrick Ramisberger. Autrement dit: «Il s’agit de prendre ses responsabi-lités.» 

L’objectif consiste à équiper les étudiants pour qu’ils puissent gérer une entreprise moderne dans le domaine de la vente et de l’après-vente et de tous les services connexes, tels que les finances, le commerce automobile (véhi-cules neufs et d’occasion), le service clientèle, les ateliers, le commerce de pièces de rechange et l’administration. C’est pourquoi Patrick Ramisberger a suivi la formation de gestionnaire d’entreprise diplômé il y a deux ans; «avec succès», précise-t-il avec un sourire gagnant qui lui a certainement déjà été utile lors de nombreux entre-tiens de vente. Patrick Ramisberger a en effet un but: «Je souhaite devenir directeur à l’avenir.» 

Comme les modules finances, marketing et gestion d’entreprise lui ont particulièrement plu pendant sa formation, il devrait se sentir à l’aise à un tel poste. Sans oublier qu’il peut faire son travail dans un milieu qui le passionne depuis le premier jour: «L’automobile me fascine», affirme-t-il alors que ses yeux s’illuminent, tout comme ils brillent chez certains clients lorsqu’il monte avec eux à bord de leur nouvelle voiture. «Ressentir ces émotions est très satisfaisant», déclare-t-il.

Une autre branche? Hors de question, même si la branche automobile est actuellement secouée et en plein bouleversement dynamique. «Je suis persuadé que la branche automobile a de l’avenir, insiste Patrick Ramisberger, surtout si on se concentre davantage sur les opportunités.» Le discours d’un entrepreneur. 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

12 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires