Le Salon de l’auto lève l’alerte

12 février 2020 upsa-agvs.ch – Le coronavirus n’a aucun impact sur l’édition à venir du Salon de l’auto de Genève. Le GIMS lève l’alerte.



abi. Personnes infectées, cas suspects, décès, quarantaines, annulations de vols, masques de protection épuisés et expéditions postales restreintes depuis et vers la Chine : les nouvelles concernant le coronavirus s’amoncellent en ce moment. Quel sera l’impact de la maladie sur le Geneva International Motor Show (GIMS) qui ouvrira ses portes le 5 mars ? Des exposants en provenance de Chine et de Hong Kong tels qu’Aiways, Changan Automobile, Qingdao Sentury Tire, VMax, Apex et Globber seront également présents à Genève.

« Aucun », d’après le GIMS. « Nous n’avons eu à déplorer aucune annulation jusqu’à présent. » Le GIMS et Palexpo ont néanmoins modifié leur organisation et défini des mesures relatives au coronavirus. Palexpo SA est ainsi en contact régulier avec les autorités genevoises et leurs conseillers médicaux afin de développer un plan d’action sanitaire ajustable en temps réel. Palexpo suit dans ce cadre les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Parmi les mesures déjà prises figure par exemple un programme renforcé de nettoyage et de désinfection de tous les endroits accueillant un public nombreux et de toutes les zones de contact très utilisées telles que les espaces de restauration, les mains courantes et les toilettes. Une campagne d’information, aussi bien sur Internet que sur place, ainsi qu’une sensibilisation et une formation de tout le personnel, par exemple en matière d’hygiène et de fréquence d’utilisation des produits désinfectants, en font aussi partie. Des panneaux rappelant aux participants des conseils d’hygiène sont en outre posés à Genève. 

Palexpo propose toute une série d’informations sur la manière d’aborder le coronavirus dans la rubrique « Santé et sécurité » de son site Internet. D’après le GIMS, cette page est régulièrement actualisée.

Le GIMS est par ailleurs convaincu que le virus n’empêchera personne de voyager depuis les pays asiatiques jusqu’à Genève. Au demeurant, moins d’un pour cent des visiteurs sont originaires de pays extra-européens, relativise le GIMS.

 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter AGVS !
S'abonner maintenant

 


 

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires