Faire tourner le monde en tant que prestataire

17 août 2018 upsa-agvs.ch – Grâce aux 800 invités issus de la branche automobile, des constructeurs et des fournisseurs, ainsi qu’aux représentants des autorités et des milieux politiques, la Journée des garagistes suisses est devenue le plus grand rassemblement de la branche automobile suisse. L’après-vente, qui restera l’activité principale des garagistes à l’avenir, occupe le devant de la scène en 2019.

tdsg2018_920px.jpg

kro. Le succès d’un événement se mesure tout simplement aux commentaires des visiteurs à son propos : « Pour moi, la Journée des garagistes suisses est la meilleure manifestation de la branche automobile suisse. André Frey, directeur de FIGAS Fiduciaire de la branche automobile suisse SA, devrait le savoir car il se rend à de nombreuses manifestations de la branche automobile année après année.

L’enquête menée immédiatement après la manifestation en janvier auprès des participants confirme clairement le verdict de M. Frey : 99 % des personnes interrogées ont confirmé le choix du thème par « très bien » ou « bien ». Les participants apprécient particulièrement le fait que la manifestation de l’UPSA « prennent toujours le pouls de la branche ». « Nous sommes très satisfaits de l’évolution de la manifestation », affirme Urs Wernli. Le président central de l’UPSA n’y voit toutefois pas une raison de se reposer sur ses lauriers : « Le succès nous oblige à proposer une nouvelle fois à nos invités un programme captivant, riche en enseignements et capable de les inspirer. » C’est pourquoi chaque colloque de l’UPSA cherche à offrir une utilité aussi élevée que possible aux participants, une contrainte qui est imposée à tous les intervenants et que les participants saluent.

Impact sur l’activité des garagistes
« Une question de confiance. Le garagiste, votre partenaire de mobilité » : tel est le titre de la prochaine manifestation du mardi 15 janvier 2019 qui aura une nouvelle fois lieu au Kursaal de Berne. Le programme est depuis pratiquement arrêté. « Conformément à la tradition, nous invitons une personnalité qui ouvre grand la fenêtre vers l’avenir dès le début de la manifestation », déclare Urs Wernli. Cette année, Prof. Stefan Bratzel, le directeur du Center of Automotive Management, s’en acquitte. Dans l’espace germanophone, trois sommités sont les oracles incontestés de l’avenir de la mobilité motorisée : Ferdinand Dudenhöffer, Willi Dietz et Stefan Bratzel. Il lui incombera d’esquisser l’évolution de la mobilité motorisée individuelle et ses facteurs de développement et de décrire les conséquences concrètes sur le modèle économique des garagistes.
 
L’activité de services prendra de plus en plus d’importance dans le succès commercial du garagiste, a fortiori à l’avenir. Mais comment tout cela évoluera-t-il ? Et quelles seront les conséquences de la numérisation sur l’après-vente ? Pour répondre à ces questions, l’UPSA a invité le prof. Falk Hecker. Cofondateur d’Autoplus AG, il est chargé de cours et professeur honoraire à l’Ostfalia Hochschule für angewandte Wissenschaften en Allemagne. Mais il est surtout coauteur du manuel très tourné vers la pratique Aftersales in der Automobilwirtschaft – Konzepte für Ihren Erfolg (traduction libre du titre : L’après-vente dans l’économie de l’automobile : concepts pour réussir). Il présentera ces concepts à Berne.

Modification de la compréhension des exigences du client
La numérisation n’est pas le sujet principal de l’événement, mais elle occupera une place de choix car elle modifie la compréhension des exigences du client. L’hôtellerie est une branche qui a été confrontée très tôt à la numérisation. Il tenait donc à cœur à l’UPSA de prier Maria Coli, l’une des hôtelières les plus innovantes du pays, de partager ses expériences et d’inspirer les participants. Il va de soi que les garages doivent se tourner encore plus vers les services en la matière.

Morten Hannesbo, le patron d’Amag, le premier formateur d’apprentis de la branche automobile suisse, expliquera les conséquences de cette évolution sur la formation des jeunes. Et comme 2019 sera une année d’élections nationales et que l’UPSA s’insérera à l’avenir encore plus résolument dans le débat politique au profit des conditions-cadres de ses membres en tant que « voix de la raison », les chefs des partis bourgeois siégeant au Conseil fédéral prendront part à un débat animé par Patrick Rohr.
 
Élément récurrent : l’examen d’objectif
Une grande partie des intervenants se soumettront ensuite à un examen d’objectif auquel l’UPSA a invité des membres tels que Georges Bovet, Gabriel Galliker, Alexander Hasler, Charles-Albert Hediger, Edwin KollerWalter RagethDavid Schweizer et Hubert Waeber. « Nous avons remarqué que cet échange tourné vers la pratique est très bien reçu par les participants », affirme Urs Wernli pour justifier l’opération.
 
Le traditionnel Dîner des garagistes clôturera également le colloque de manière festive en 2019. Il permettra aux participants d’entretenir la collégialité et les échanges. Ben Huyven, l’un des prestidigitateurs les plus talentueux d’Europe, sera au rendez-vous.
 
Journée des garagistes suisses 2019 : « Une question de confiance. Le garagiste, votre partenaire de mobilité »
Le mardi, 15 janvier 2019, au Kursaal Berne

Le programme détaillé de la Journée des garagistes suisses 2019 sera publié le 21 septembre sur le site Internet de l’UPSA. Les invitations assorties du programme détaillé seront expédiées par l’UPSA le 26 septembre et incluses dans le numéro d’octobre d’AUTOINSIDE. Il est recommandé de s’inscrire rapidement car le Kursaal sera complet avec 800 personnes.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie