Le voyage vers les WorldSkills à Kazan débute maintenant !

23 février 2018 metiersauto.ch – Les mécatroniciens et mécatroniciennes automobiles suisses comptent parmi les meilleurs au monde. On le voit à leurs succès aux championnats internationaux des métiers. La nouvelle génération a désormais l’opportunité de suivre les traces de Flavio Helfenstein, Lukas Hediger, Jean Trotti ou encore Riet Bulfoni. 


WorldSkills 2017 : Riet Bulfoni est à la tête de la délégation suisse à la cérémonie d’ouverture.
 
SCO. Ils incarnent la fierté de l’industrie automobile et le succès du système dual de formation professionnelle que nous envie le monde entier : les mécatroniciens automobiles comme Flavio Helfenstein, champion du monde 2011, Lukas Hediger, troisième aux WorldSkills 2013, Jean Trotti, gagnant de la coupe des 5 pays 2014 et neuvième aux WorldSkills 2015, ou encore Riet Bulfoni, gagnant de l’Eurocup et huitième aux World Skills 2017, qui ont eu lieu en octobre à Abou Dhabi. « Ces journées ont été les plus dures de ma vie », a expliqué ce natif d’Engadine de 22 ans après avoir décroché un diplôme face à une concurrence féroce, venue en particulier d’Extrême-Orient.

On recherche : des mécatroniciens automobiles nés à partir de 1997
Les WorldSkills se succèdent indéfiniment. C’est pourquoi l’UPSA est à nouveau à la recherche des mécatroniciennes et mécatroniciens automobiles les plus talentueux et ambitieux de Suisse. Vous avez la possibilité, à partir du 30 juin, de vous qualifier pour les championnats du monde des métiers à Kazan (Russie) en passant par les épreuves préliminaires, les SwissSkills et l’Eurocup.
 
L’appel à candidatures (voir encadré) s’adresse aux mécatroniciennes et mécatroniciens automobiles nés à partir de 1997. Les candidats doivent au plus tard avoir terminé la procédure de qualification (examens de fin d’apprentissage) à l’été 2018 et obtenu la note de 4.8 au moins dans les connaissances professionnelles et les travaux pratiques. Pour pouvoir déposer leur candidature, les apprentis qui vont terminer la procédure de qualification à l’été 2018 doivent également avoir une moyenne d’au moins 4.8 pour les notes d’école des cours inter-entreprises et des connaissances professionnelles .

Ils auront l'opportunité de se mesurer aux meilleurs du monde dans 18 mois. « Pour tous les participants, c’est une occasion unique de se développer, tant sur le plan professionnel que personnel », explique Olivier Maeder, responsable de la formation à l’UPSA. « Les championnats des métiers permettent aux jeunes professionnels d’acquérir de l’expérience, de présenter leurs compétences et de les approfondir. »

Plus de 75 métiers représentés aux SwissSkills 
Pour la deuxième fois seulement dans l’histoire des SwissSkills, la manifestation aura lieu de manière centralisée à Berne, avec plus de 75 métiers représentés. Cette compétition de portée nationale sera non seulement une rencontre de jeunes professionnels de toute la Suisse, mais aussi une superbe fête pour tous. Les candidats seront accompagnés et suivis par des responsables de la formation professionnelle, des experts, des enseignants des écoles professionnelles et des anciens participants.

Les employeurs de ces jeunes profiteront aussi du concours : pour eux, les championnats professionnels représentent une plate-forme publicitaire qui leur permet de se distinguer en tant qu’entreprise formatrice et de se mesurer à d’autres entreprises. « Il ne faut pas non plus sous-estimer l’impact du championnat sur la motivation des jeunes talents performants », explique Olivier Maeder, qui ajoute : « Globalement, ces championnats des métiers représentent une grande opportunité de présenter les avantages de notre système dual de formation professionnelle aux parents et aux enseignants, ainsi qu’aux milieux politiques et aux autorités ».

Et une chose est certaine : le mécatronicien ou la mécatronicienne automobile qui accomplira tout le parcours jusqu’à Kazan vivra un événement tout simplement inoubliable. Il ou elle recevra une préparation professionnelle par les experts de l’UPSA et Flavio Helfenstein. Le champion du monde 2011 et les experts aux WorldSkills 2017.  

 
Le parcours vers les WorldSkills 2019
 
Épreuves préliminaires des SwissSkills : Le samedi 30 juin 2018 à Mobilcity à Berne.
SwissSkills : Du 12 au 16 septembre 2018 à Bernexpo à Berne
Eurocup : Le samedi 8 décembre 2018 à Mobilcity à Berne.
WorldSkills : Du 29 août au 3 septembre 2019 à Kazan (Russie)

Procédure à suivre :
1. Remplir le formulaire de candidature pour les épreuves préliminaires sur www.autoberufe.ch et le renvoyer d’ici au 18 mai 2018 à : UPSA, Formation, Arjeta Sulejmani, Wölflistrasse 5, case postale 64, 3000 Berne 22.
2. 20 candidates et candidats se qualifieront probablement pour les SwissSkills lors des épreuves préliminaires.
3. Les trois médaillés des SwissSkills se qualifieront pour l’Eurocup, où ils affronteront des candidats venus d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie et peut-être du Luxembourg et du Liechtenstein.
4. Le meilleur participant de Suisse se rendra, aux frais de l’UPSA, aux WorldSkills 2019 à Kazan (Russie), où il va concourir pour le titre de champion du monde en technologie automobile.

Bonne chance !
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie