Presque comme jouer au Tetris

D’un point A à un point B

Presque comme jouer au Tetris

20 novembre 2023, agvs-upsa.ch – Depuis 25 ans, Michele Filippone, chauffeur chez Cotra, livre des voitures neuves, des occasions ou encore des véhicules anciens. Près de la moitié des voitures en Suisse ont déjà profité du service ponctuel de Cotra. Roger Aerni, garagiste Mazda, l’apprécie également. Jürg A. Stettler


Une équipe bien rodée : Roger Aerni (à gauche), de la société Aerni AG Automobile à Safenwil (AG), accuse réception du véhicule à Michele Filippone, chauffeur chez Cotra depuis 25 ans. Photos : médias de l’UPSA

Il y a encore un an, Michele Filippone se rendait plus souvent avec son Scania S580 rouge et blanc chez l’agent Mazda de Safenwil, en Argovie : à l’époque, Roger Aerni, de la société Aerni AG Automobile, s’occupait en plus des 150 véhicules de service Mazda et les vendait dans toute la Suisse. « C’est un modèle commercial intéressant. En tant que petit garage avec quatre collaborateurs, nous avons ainsi vendu environ 280 voitures par an. Certains jours, ce n’était pas facile à gérer », se souvient le concessionnaire Mazda, qui prépare depuis une quinzaine d’années des véhicules Mazda pour l’importateur en vue d’événements et de formations. « Aujourd’hui, nous nous concentrons à nouveau sur les voitures neuves et d’occasion, pour lesquelles nous continuons notre collaboration fructueuse avec Cotra ». Regard sur l’horloge : la livraison de Cotra devrait bientôt arriver.

L’impatience des automobilistes
À l’heure, le camion s’approche du garage. Qu’il s’agisse de livraisons uniques ou importantes, ouvertes ou couvertes, pour le secteur ou les particuliers, Cotra livre avec ponctualité et de manière fiable en Suisse et à l’international. Les mises à jour de statut indiquent où se trouve le fret à ce moment-là. Sur demande, un procès-verbal de remise et de reprise est fourni. Michele  Filippone sort, place des cônes de signalisation et abaisse la rampe. « Safenwil est un lieu de déchargement spécial. Ici, des automobilistes impatients m’ont déjà dépassé en tournant à droite à la station-service ou en traversant le terrain du garage parce qu’ils ne voulaient pas attendre. » 

Il est calme. Il travaille depuis 25 ans chez Cotra et a vécu beaucoup de choses. Depuis l’an 2000, il conduit des camions fermés. « Je peux transporter six véhicules. C’est un peu comme jouer au Tetris en grand format », dit-il en riant, avant d’enfiler ses gants et de détacher les sangles de la voiture neuve arrimée. Un dernier coup d’œil sur l’angle d’inclinaison de la rampe. « Ça passe », dit Michele Filippone en montrant en souriant un marquage adhésif, « car avec l’entraînement à broche, il faut toujours veiller à ce que tout soit sorti de manière uniforme à droite et à gauche. C’est pourquoi je préfère me mettre entièrement sur la route plutôt qu’à moitié sur le trottoir ». 

Quelques minutes seulement après son arrivée, il conduit déjà la première Mazda hors de la remorque, puis les choses s’enchaînent. Il ajuste brièvement l’inclinaison de la rampe pour les voitures du haut et un autre véhicule sort de la remorque de Cotra. « Michele est un excellent chauffeur, il met vraiment du cœur à l’ouvrage », déclare Roger Aerni avec reconnaissance. Le garagiste et le collaborateur de Cotra se connaissent et s’apprécient mutuellement. Deux professionnels qui fournissent un travail de qualité – c’est ce qui les unit.


Expéditif : avec 85 camions, Cotra transporte chaque année plus de 180’000 véhicules ; ici par exemple des Mazda pour Aerni AG Automobile, à Safenwil (AG). 

Transport urgent au Salon de Genève
Y a-t-il des livraisons de Cotra dont le garagiste se souvient particulièrement ? « Nous avons certes déjà eu l’occasion de livrer un véhicule à l’ambassadeur d’Australie, mais le cas le plus particulier a certainement été celui de la Shinari ». Le concept de Mazda devait être présenté en avant-première au Salon 2011 et a été amené directement du centre de design européen à Genève peu avant l’ouverture du Salon. « Lorsqu’ils ont ouvert la bâche à cet endroit, ils ont constaté que le hayon du concept car quatre portes s’était détaché et que l’arrière avait été endommagé. C’est là que nous avons reçu un appel le vendredi soir, nous demandant de l’aide. La voiture devait en effet être le clou du spectacle sur le stand le lundi soir », raconte Roger Aerni. Un cas pour Cotra. « Organiser un transport dans un délai aussi court n’est pas chose aisée. Mais les collaborateurs de Cotra ont toujours été très axés sur les solutions et flexibles, ce que nous apprécions », déclare Roger Aerni. 

La pièce unique de plusieurs millions de francs est arrivée à Safenwil avec son gardien, mais sans échantillon de peinture. « C’était un week-end sans beaucoup de sommeil. Mais le lundi, une Shinari parfaite est repartie en direction de Genève dans un camion Cotra couvert, comme si rien ne s’était passé » 

Plus qu’un « simple » transport
Fondée en 1965, Cotra Autotransport AG est bien plus qu’un « simple » transporteur de voitures d’un point A à un point B et un expert en logistique automobile dont profitent les garagistes. Le directeur, Pascal Gloor, et plus de 250 collaborateurs de 20 nationalités différentes transportent certes plus de 180’000 véhicules par an avec environ 85 camions, mais ils proposent aussi une multitude d’autres prestations. La filiale Cartec, par exemple, s’occupe des dommages à la tôle, à la peinture et aux vitres sur deux sites, Buchs (AG) et Studen (BE). Wheelnews s’est spécialisée dans la préparation des jantes en alliage léger. Même si l’on est garagiste et que l’on veut seulement partir en vacances, on peut faire appel aux prestations de Cotra : depuis 2019 à Genève et depuis plus de dix ans déjà à l’aéroport de Zurich, il est possible de réserver facilement en ligne via Cotra une place de parking et, si souhaitée, le nettoyage de son véhicule pour la durée des vacances. Ainsi, la bonne humeur des vacances n’est pas gâchée par les prix exorbitants des tickets de parking au retour.



De bonne humeur, Michele Filippone referme son camion et remonte la rampe. Les voitures neuves sont livrées, « les clés sont comme toujours sur la console centrale ». Roger Aerni confirme la livraison correcte dans l’application sur le téléphone du chauffeur. Celui-ci doit maintenant poursuivre sa route, la prochaine mission l’attend : un transfert de véhicules entre concessionnaires. « Cela a augmenté pour que chacun ait toujours les voitures qui conviennent », ajoute-t-il avant de démarrer.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

2 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires