«20e anniversaire de la SAD: un modèle à succès armé pour l’avenir»

20e anniversaire de la SAD

«20e anniversaire de la SAD: un modèle à succès armé pour l’avenir»

11 mai 2020 upsa-agvs.ch – Depuis 20 ans, les entreprises qui mettent en œuvre la directive CFST 6508 (sécurité au travail et protection de la santé) peuvent compter sur l’aide de la solution par branche de la branche de l’automobile et des deux-roues (SAD). Son directeur, Karl Baumann, explique pourquoi les garagistes devraient s’affilier à la SAD, pourquoi la prévention gagne de plus en plus en importance et dans quel état il transmettra la SAD à son successeur.

xxx_vs_baz_symbolfoto.jpg
 
cst. Comme la pandémie de coronavirus l’a une nouvelle fois clairement montré, la sécurité au travail et la protection de la santé contribuent énormément au succès de tout garage. Il faut toutefois s’intéresser à ce sujet même en l’absence de pandémie. Il est en effet si facile de faire un faux mouvement, de trébucher ou d’oublier ses vêtements de protection. Depuis plus de 20 ans, la SAD aide des entreprises à mettre en œuvre les directives de sécurité au travail et de protection de la santé au quotidien. Outre l’UPSA, Carrosserie Suisse, 2roues Suisse, l’Association suisse du pneu (ASP) et Swiss Automotive Aftermarket (SAA) appartiennent aussi à la SAD. Karl Baumann, son directeur et par ailleurs responsable de la sécurité au travail et de l’environnement à l’UPSA, a joué un rôle déterminant dans le développement de cette solution.

Monsieur Baumann, la SAD a vu le jour en l’an 2000. Quelle fut l’importance de l’introduction d’une solution par branche pour la branche de l’automobile et des deux-roues à l’époque?
Karl Baumann: C’était très important. Il n’a en effet aucun sens que des branches proches développent chacune leurs propres solutions semblables en termes d’exécution. Même si la création de la solution par branche a été coûteuse, car il fallait évaluer les risques dans toutes les divisions des associations partenaires, ces efforts ont finalement porté leurs fruits.

Dans quelle mesure la SAD a-t-elle contribué à améliorer la sécurité au travail et la protection de la santé dans les entreprises?
Difficile à dire, d’autant plus qu’il en incombe à la responsabilité du dirigeant de chaque entreprise. Nous ne pouvons que proposer des mesures de soutien à nos membres. Les statistiques montrent néanmoins que les entreprises SAD subissent moins d’accidents.
 
En d’autres termes, les garagistes devraient s’affilier à la SAD?
Oui. En Suisse, chaque entreprise est légalement tenue d’appliquer la directive CFST 6508. Il serait impensable que je doive adapter toutes les check-lists moi-même à mon atelier. En adhérant à la solution par branche de la branche de l’automobile et des deux-roues, j’obtiens tout ce dont j’ai besoin et je bénéficie d’une assistance technique. Sans oublier qu’il s’agit de l’une des solutions par branche les moins chères. La cotisation inclut des formations pour les référents de la sécurité au travail, les PERCO, des documents, des check-lists spécifiques à la branche et un outil en ligne. En tant que membre de l’UPSA, je profite en outre d’une réduction de 25 %. Il va de soi que la SAD est aussi à la disposition de toutes les autres entreprises.
 
Comment les entreprises membres se tiennent-elles au courant des évolutions en matière de sécurité au travail et de protection de la santé?
Nous veillons à ce que les membres de la SAD soient constamment à jour, qu’il s’agisse de changements législatifs ou de nouveaux outils. Nous informons nos membres par le biais d’une newsletter expédiée à chaque PERCO. Nous publions également les changements sur notre site Internet safetyweb.ch.
 
La solution en ligne «Asa-Control» est devenue «Asa-Control 2020» l’année dernière. Quels sont ses avantages et quelle est la teneur du feedback à son propos?
La solution «Asa-Control 2020», qui a fait l’objet d’un développement continu, contient de nombreuses nouveautés: outre tous les documents requis, les utilisateurs y trouvent désormais aussi des formulaires interactifs qui peuvent être facilement et rapidement adaptés aux besoins de l’entreprise. Toutes les données antérieures de l’entreprise et des utilisateurs ainsi que les fonctions sont maintenues. La solution permet aux membres de documenter aisément et clairement leurs formations. La division en dix chapitres d’après la CFST constitue un autre avantage. Elle améliore en effet considérablement la vue d’ensemble et la convivialité pour les utilisateurs sur des appareils mobiles tels que des smartphones et des iPad. Les instructions vidéo et bien d’autres choses encore ont été affinées. Depuis l’introduction d’«Asa-Control 2020» en décembre 2019, nous avons reçu de nombreux retours positifs. 
 
En tant que solution par branche, êtes-vous aussi contrôlé?
Oui, la CFST nous recertifie tous les cinq ans. Comme les entreprises, nous devons nous aussi présenter les dix éléments du concept ASA pour la sécurité et la protection de la santé sur le lieu de travail et pour la promotion de la santé au travail. Nous sommes également tenus d’adapter nos documents et nos check-lists aux nouvelles exigences. 
 
D’après vous, comment la sécurité au travail et la protection de la santé vont-elles évoluer?
La prévention prendra de plus en plus d’importance pour les entreprises. Nous devons expliquer les mesures préventives aux propriétaires et aux chefs d’entreprise. À l’aide de divers projets, nous devons leur montrer comment mettre en œuvre une sécurité au travail et une protection de la santé dans des entreprises artisanales qui soit optimisée en termes d’avantages et peu onéreuse.
 
Vous êtes le patron de la SAD depuis 2010 et vous allez prendre votre retraite en fin d’année. Que retenez-vous de cette période?
Au nom du secrétariat de la SAD, je peux tresser des lauriers à nos cadres et aux associations responsables qui nous ont laissé beaucoup de liberté. Au cours des dix dernières années, nous avons ainsi pu transformer la SAD en centre de compétences apprécié pour la sécurité au travail et la protection de la santé alors que nous n’étions qu’un simple prestataire de formation au début. Nous avons tiré parti de cette période pour renforcer la notoriété de notre solution par banche dans toute la Suisse. Notre nouvelle présence assortie d’une image de marque autonome et notre solution en ligne « Asa-Control » nous y ont aidés. Les membres des associations responsables n’ont pas été les seuls à faire la connaissance de notre solution par branche. Les inspections cantonales du travail, la Suva, la CFST et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) ont également reconnu les efforts de la SAD, ce qui nous a permis de participer à divers groupes de travail à la Suva et au SECO. Ce qui nous touche le plus, c’est que les gens savent tout de suite de quoi il retourne lorsqu’ils entendent parler de la SAD. Ces succès, nous les devons à l’excellente collaboration des membres du secrétariat de la SAD, Manuela Jost, Arjeta Sulejmani et moi-même.
 
Vous n’avez pas encore réglé votre succession. Que devra apporter votre successeur?
Je serais ravi que mon successeur provienne aussi d’un secteur de services, de préférence de la branche automobile, des deux roues ou de la carrosserie. Il ou elle comprendrait ainsi nos membres. La prévention des collaborateurs est un sujet crucial qui nécessite du doigté et de la compréhension de part et d’autre. Il faut aussi de l’expérience professionnelle dans la sécurité au travail et dans la protection de la santé, un esprit d’équipe, une approche d’entrepreneur ainsi que des connaissances de l’allemand et du français, tant à l’écrit qu’à l’oral. La personne doit impérativement être titulaire d’un diplôme de spécialiste de la sécurité ou de spécialiste en sécurité au travail et en protection de la santé avec brevet fédéral.
 
Quel est l’état dans lequel vous transmettez la SAD à votre successeur?
Mon successeur reprendra une solution par branche reconnue en parfait état de marche qui compte près de 3000 membres, une SAD qui se distingue par son énorme sens des responsabilités et qui entretient les contacts avec la branche et avec le réseau.
 
Informations sur l’adhésion à la SAD sur www.safetyweb.ch ou au 0800 229 229.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

6 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires