Aux Grisons, les cœurs battent pour Subaru, au Tessin pour Fiat

22. janvier 2019 agvs-upsa.ch – Les fabricants allemands dominent le classement 2018 des marques automobiles favorites en Suisse. Et pourtant, à chaque région ses préférences. Ainsi, les Romands privilégient les marques françaises, les Tessinois aiment Fiat. Et Subaru est particulièrement apprécié dans les cantons de montagne. Tels sont les résultats d’une analyse réalisée par comparis.ch.

pd. En termes de préférences, le marché suisse de l’automobile sur Internet est aux mains des fabricants allemands. Pas moins de cinq des dix marques automobiles les plus recherchées en 2018 proviennent d’Allemagne (VW, Mercedes-Benz, Audi, BMW, Porsche). À titre de comparaison, seules deux marques non européennes se classent dans le top dix (Toyota et Ford). Par ailleurs, les conducteurs helvètes préfèrent des marques automobiles différentes selon le canton où ils habitent. En effet, le cœur des Romands bat pour les voitures françaises, celui des Tessinois pour Fiat tandis que les personnes résidant dans les cantons de montagne aiment Subaru. Tels sont les résultats d’une analyse réalisée par le comparateur sur Internet comparis.ch qui, avec la plateforme en ligne d’annonces automobiles la plus vaste de Suisse pour les véhicules neufs et d’occasion, a considéré les recherches effectuées au cours de l'année dernière.
 

VW en tête du classement
Pour 2018, la marque automobile la plus fréquemment recherchée sur comparis.ch est Volkswagen (2017 : 1re place), représentant 11,1 % de l’ensemble des recherches effectuées dans toute la Suisse. La marque est talonnée par Mercedes-Benz (10,5 %, 2017 : 4e place) ainsi que par Audi (2017 : 3e place) et BMW (2017 : 2e place) qui affichaient respectivement une part de 10,1 % et 9,9 %. Accusant un retard de plus de six points de pourcentage, Porsche vient se positionner en cinquième place avec Toyota, Volvo et Ford à sa suite. Skoda et Renault ferment la marche.

Porsche, Toyota et Volvo : des véhicules d’occasion appréciés
Par rapport à 2017, le classement se montre stable : le plus grand perdant est la marque BMW, qui enregistre un dérapage, passant de la deuxième à la quatrième position. On note également que Renault se hisse au classement des dix marques automobiles les plus recherchées, au détriment d’Opel. En 2018, six requêtes sur dix sont à mettre sur le compte des modèles du top dix – 40 % pouvant même être attribuées aux quatre marques les plus plébiscitées.

En ce qui concerne les immatriculations de véhicules neufs, il apparaît que « Dans le classement des recherches en ligne, Porsche, Toyota et Volvo font état d’un nombre de requêtes bien supérieur à celui des véhicules neufs immatriculés en 2018 », déclare Andrea Auer. L’experte Mobilité chez Comparis, y voit un indicateur de l’intérêt suscité par ces marques dans la catégorie des véhicules d’occasion.

La barrière de rösti perceptible aussi en matière de marques automobiles
Les marques automobiles favorites à l’échelon national figurent aussi aux premières places à l’échelon cantonal. La deuxième partie du classement montre toutefois que les marques automobiles sont plus ou moins fréquemment représentées selon les régions. Les Romands cherchent plus souvent des véhicules en provenance de la France voisine. Ainsi, dans les cantons de Genève, de Neuchâtel, du Jura et de Vaud, on trouve respectivement deux marques française au sein du top dix (Genève : Peugeot et Citroën 7e et 8e places ; Jura : Peugeot et Renault 6e et 10e places ; Neuchâtel : Peugeot et Renault 6e et 9e places ; Vaud : Peugeot et Citroën 7e et 10e places). En allant plus à l’Est (Soleure, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Berne et Fribourg), seule une marque française figure encore parmi les meilleures du classement.

Fiat figure dans le top 5 au Tessin
Le tableau est similaire au Tessin : dans le sud de la Suisse, Fiat accède au top cinq des marques les plus recherchées en 2018. La marque italienne ne figure nulle part ailleurs au classement, sinon dans le canton voisin des Grisons, même si elle n’y occupe que la dernière position. Les statistiques concernant les modèles renforcent également le bon score des véhicules italiens : le modèle culte Fiat 500 vient en troisième position des modèles les plus populaires, après la VW Golf et les modèles X BMW. Avec la Panda, Fiat parvient également à faire figurer un modèle supplémentaire dans le classement tessinois.

Subaru entre au palmarès dans les cantons de montagne
L'analyse vient également confirmer le cliché selon lequel la marque Subaru est appréciée dans les cantons de montagne. En 2018, la marque japonaise faisait partie des marques les plus populaires uniquement dans les cantons des Grisons (9e place) et du Valais (10e place). Dans ces deux cantons, les recherches portant sur des modèles Suzuki étaient également supérieures à la moyenne. En se classant à la sixième et à la neuvième place du classement dans les Grisons et dans le Valais respectivement, la marque de voitures citadines y devançait même Subaru.

« En plus des tendances régionales, nous avons aussi pu constater d’autres particularités. Ainsi, le canton d’Uri était le seul dans lequel Porsche était parvenu à se hisser dans le top dix. Et Skoda, la marque disposant du modèle le plus vendu en 2018 parmi les véhicules neuf, n’apparaît pas dans le classement du canton de Genève » observe A. Auer.

L’analyse des données portant sur les recherches par marque repose sur plus de 22 millions de requêtes de véhicules effectuées entre janvier 2018 et décembre 2018 sur comparis.ch.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie