Bandeau d’informations en continu de la branche automobile


En pleine crise du coronavirus

27 mars 2020 upsa-agvs.ch. L’union fait la force. Urs Wernli s'adresse aux membres de l’UPSA, garagistes et titulaires de mandats, collègues et partenaires de l’UPSA. Vous trouverez ici la «lettre du président».
 



Toutes les installations de lavage doivent fermer

3 avril 2020 agvs-upsa.ch – Peu avant le week-end, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) annonce que toutes les installations de lavage, avec personnel ou en libre-service, doivent fermer.

os/jas. Vendredi, peu avant 17 heures, l’OFSP a annoncé à l’UPSA que les garagistes devaient fermer leurs installations de lavage, qu’elles soient avec personnel ou en libre-service, sauf celles destinées aux travaux d’atelier et donc utilisées pour usage interne. On savait déjà depuis le 28 mars 2020 (l’UPSA avait informé ses membres) que les installations de lavage en libre-service devaient être fermées.

Il est certes vrai que les règles d'hygiène peuvent être relativement bien appliquées dans les installations de lavage par rapport à d’autres entreprises. Mais, dans un souci d’égalité de traitement, toutes les entreprises qui ne sont pas nécessaires pour répondre aux besoins quotidiens de la vie privée doivent être fermées. Tous les détails.



Le Conseil fédéral augmente clairement l'aide aux liquidités

3 avril 2020 agvs-upsa.ch – Lors de sa séance du 3 avril 2020, le Conseil fédéral a décidé d'augmenter le programme de garantie des crédits-relais COVID. Compte tenu de la forte demande, elle propose au Parlement d'augmenter le crédit d'engagement existant de 20 milliards de francs pour le porter à 40 milliards de francs. Tous les détails.


Assemblées generales – Informations importantes pour les garagistes

3 avril 2020 upsa-agvs.ch – En Suisse, il est interdit d’organiser des manifestations publiques ou privées jusqu’au 19 avril 2020. Cette injonction concerne également les assemblées générales des sections et des membres de l’UPSA.

sco. En Suisse, les rassemblements sont interdits jusqu’au 19 avril 2020. Cette injonction concerne également les assemblées générales des sections et des membres de l’UPSA.

L’interdiction d’organiser des rassemblements décrétée le 16 mars pour lutter contre le coronavirus concerne les manifestations publiques et privées, y compris les événements sportifs et les activités associatives. L’interdiction s’applique jusqu’au 19 avril et une prolongation n’est pas exclue.

Compte tenu de nombreuses questions issues des sections et d’entreprises membres dont les assemblées générales et des membres sont prévues au premier semestre 2020, l’UPSA a préparé une fiche technique à ce sujet et a rédigé une lettre-type. 

La fiche technique comportant les réponses aux questions juridiques est disponible ici.

La lettre-type adressée aux membres ou aux actionnaires peut être téléchargée ici.



Mobility: Des voitures en location mensuelle à prix coûtant

2 avril 2020 agvs-upsa.ch – En raison de l'épidémie de COVID-19, la prestataire de car sharing Mobility retire jusqu'à 25% de ses voitures des affaires courantes pour les louer au mois dans le cadre d'une nouvelle offre à durée limitée. L'objectif: garantir la mobilité en Suisse tout en limitant les coûts.

pd/jas. Depuis le 13 mars 2020, date à laquelle le Conseil fédéral a annoncé des mesures renforcées pour endiguer l'épidémie de COVID-19, les Suissesses et les Suisses sont tenus de réduire leurs déplacements au strict minimum. Depuis lors, les réservations ont pratiquement diminué de moitié à certains emplacements Mobility. L'entreprise réagit pour remédier à cette situation: «D'un point de vue économique, il est insensé d'entretenir des véhicules qui ne roulent pas», explique Roland Lötscher, directeur de la société. «C'est pourquoi nous réduisons notre offre temporairement afin de proposer ces véhicules en location longue durée à des particuliers et des entreprises – notamment du secteur de la santé. Nous contribuons ainsi au maintien de la mobilité en Suisse en cette période difficile et fournissons une nouvelle alternative aux transports publics.» Dans un premier temps, cette offre concernera jusqu'à 25% des 3120 véhicules Mobility disponibles à travers la Suisse. Il s'agit principalement de voitures venant de régions où l'offre de Mobility est particulièrement étoffée, de sorte que la disponibilité pour les clients actuels reste élevée.

La location mensuelle Mobility est disponible à prix coûtant (par exemple, CHF 420, 1000 kilomètres inclus, en catégorie Budget) pour tous les particuliers et entreprises en Suisse. Des locations hebdomadaires devraient également être possibles très bientôt. Ainsi, les véhicules Mobility peuvent servir de voitures privées temporairement. Les prestataires du secteur de la santé tels que les hôpitaux sont considérés comme prioritaires par Mobility et sont ainsi contactés activement en ce sens.



«Fermé temporairement» sur Google? Que faire?

30 mars 2020 upsa-agvs.ch – Google permet aux entreprises d’indiquer leurs horaires d’ouverture. Ce service fonctionne malheureusement mal dans certains cas à l’heure actuelle. Google indique que même des entreprises qui n’ont procédé à aucune modification de leurs horaires d’ouverture sont temporairement fermées.​

os./az. Les garages communiquent leurs horaires d’ouverture sur Google notamment. Le client voit ainsi en un coup d’œil si l’entreprise est ouverte. Ces derniers jours, Google a invité des entreprises à adapter leurs horaires d’ouverture qui s’affichent dans les recherches locales et sur les cartes en fonction des éventuelles restrictions dues au coronavirus. Très bien. Google a malheureusement aussi modifié automatiquement le statut de certaines entreprises qui n’ont pas changé leurs horaires. Bien que l’entreprise soit ouverte, Google prétend qu’elle est temporairement fermée.

Il est recommandé de faire une recherche Google de sa propre entreprise et d’actualiser éventuellement ses horaires d’ouverture dans My Business Account ou de contacter Google.



Les installations de lavage fermées au public:
les garagistes peuvent continuer de laver les véhicules

30 mars 2020 upsa-agvs.ch – Les recommandations du Conseil fédéral pour lutter contre le coronavirus ont, une fois encore, été revues. Les interdictions ont notamment été précisées: les installations de lavage publiques doivent rester fermées. Les garagistes peuvent prendre le relai en la matière.

os./az. Parmi les adaptations des recommandations du Conseil fédéral, on retiendra: «Sont concernées par l’interdiction de l’alinéa 2 les installations publiques qui ne fonctionnent pas avec du personnel. Il s’agit, par exemple, des installations solaires en self-service, des stations de lavage sans personnel pour véhicules de tourisme et véhicules utilitaires, [...].» Cela signifie que les installations de lavage destinées au grand public restent fermées jusqu’à nouvel ordre. En revanche, les garages peuvent continuer d’utiliser leurs (propres) installations de lavage en leur qualité d’utilisateurs professionnels et ainsi nettoyer leurs véhicules et ceux de leurs clients.


Le garage Keigel prête son concours à des organisations d’entraide en leur fournissant des véhicules

La solidarité au temps du coronavirus: implanté dans le nord-ouest de la Suisse, le garage Keigel vient en aide à des organismes locaux d’entraide, de santé et de soins en leur prêtant dès à présent gratuitement plusieurs véhicules pour leurs interventions spéciales liées au virus.

31 mars 2020, abi/pd. «Compte tenu de la situation actuelle, il nous importe de faire tout notre possible pour répondre au mieux aux besoins de mobilité accrus de nos organismes d’entraide. Ainsi, nous pouvons aussi contribuer à atténuer les difficultés actuelles», déclare Christoph Keigel, propriétaire et directeur du garage Keigel et président de l’association des concessionnaires des marques Renault et Dacia. «Il est dans l’intérêt de notre société que des véhicules actuellement inutilisés chez nous soient déployés.» Le garage Keigel participe ainsi à la campagne nationale d’entraide des concessionnaires Renault suisses qui fournissent plus de 100 Renault Zoe.

Les premiers véhicules ont été affectés à l’hôpital cantonal de Bâle-Campagne qui en utilise cinq depuis vendredi dernier, dont une Renault Zoe 100% électrique et un minibus Renault Trafic de neuf places. «Les voitures du garage Keigel nous sont très utiles», affirme Michael Rolaz, responsable Stratégie et projets de l’hôpital cantonal de Bâle-Campagne. «Grâce à eux, nos médecins et nos soignants peuvent plus rapidement répondre aux besoins sur les différents sites et donc faire en sorte que nous surmontions la crise de manière plus harmonieuse.»

Outre le soutien sous forme de prêts de véhicules gratuits, le garage Keigel s’assure également que tous les clients qui dépendent de la mobilité individuelle obtiennent de l’aide. Les six sites de l’entreprise restent ainsi ouverts du lundi au vendredi aux horaires habituels malgré quelques restrictions. Les travaux de réparation et de service continuent d’être réalisés dans le respect de toutes les mesures de précaution visant à protéger la santé des uns et des autres. Le garage propose également un service gratuit de dépôt et de collecte à ses clients.



Les tours d’essai sans contact sont autorisés

Le 27 mars 2020 agvs-upsa.ch – Une fin de semaine conciliante : le Secrétariat d'État à l'économie (SECO) donne le feu vert pour les tours d’essai à condition que ces derniers puissent être effectués sans contact.

os/jas. Après l’autorisation de la vente en ligne et de la livraison de véhicules dans le respect des directives d’hygiène malgré la « situation extraordinaire », le Secrétariat d'État à l'économie (SECO) a aujourd’hui confirmé à l’UPSA que les garages ont aussi l’autorisation de proposer des tours d’essai à leurs clientes et clients dans certaines conditions.

Rien ne s’oppose en effet à la réalisation de tours d’essai sans contact avec utilisation de systèmes de coffres à clés et dans le respect des prescriptions d’hygiène et des mesures de précaution applicables de l’OFSP. Pour ces tours d’essai sans contact, l’UPSA conseille impérativement à ses garagistes de respecter aussi les conseils de la solution par branche SAD et de désinfecter les clés des véhicules, volants, poignées de porte, leviers de vitesse, boucles de ceinture, écrans tactiles, bouchons du réservoir, etc. lors de la reprise du véhicule. Il est également recommandé d’utiliser des protections jetables pour le volant et du matériel de protection pour les sièges et le levier de vitesse ou de remettre des gants jetables aux clientes et clients.
 


AutoScout24 réagit en prenant des mesures de soutien pour la branche automobile

27 mars 2020 upsa-agvs.ch – La branche automobile subit elle aussi les effets du coronavirus. Outre la situation sanitaire, le contexte économique est également délicat en Suisse. AutoScout24 discute étroitement avec la secteur automobile et réagit en prenant des mesures de soutien.
 

pd. Les consignes du Conseil fédéral et de l’OFSP visant à endiguer la propagation du coronavirus frappent durement l’économie de notre pays. La branche automobile suisse n’est pas épargnée. Les annonceurs ainsi que les visiteurs de la plate-forme AutoScout24 sont confrontés à de grandes difficultés. De nombreux constructeurs automobiles ont interrompu leur production dans différents pays. Les showrooms restent fermés, les ateliers sont en partie ouverts, mais les clients sont de moins en moins nombreux à les fréquenter car ils sont invités à rester chez eux. Nous vivons une époque sans précédent au cours de laquelle des mesures draconiennes doivent être prises afin d’ arrêter le virus.

La plateforme en ligne AutoScout24 apporte sa contribution en proposant des alternatives sûres pour que les clients et partenaires puissent travailler aussi efficacement que possible dans un environnement virtuel. « Durant cette période, il est de notre devoir d’accompagner nos utilisateurs et nos membres, et de les soutenir en notre qualité de partenaire compétent. La mobilité demeure un sujet essentiel pour les Suissesses et les Suisses, et elle le restera au-delà de cette crise. À l’heure actuelle, le monde numérique constitue la seule manière de proposer et de vendre des véhicules, ou de promouvoir des prestations telles que les services de collecte et livraison », affirme Pierre-Alain Regali, Managing Director d’AutoScout24.

C’est pourquoi  AutoScout24 propose à ses membres de publier gratuitement des annonces pour vendre la totalité de leurs stocks de véhicules sans frais supplémentaires. Il semblerait que la mesure ait déjà rencontré un écho favorable, car plus de 180'000 véhicules sont actuellement proposés actuellement sur AutoScout24. M. Regali d’ajouter: « Nous sommes actuellement en contact étroit avec des groupes de concessionnaires, des importateurs et l’UPSA afin de pouvoir discuter à tout moment des dernières évolutions et de pouvoir instaurer des mesures adaptées. » AutoScout24 avait ainsi déjà installé un showroom numérique début mars lorsque l’annulation du Salon de l’Automobile de Genève avait été annoncée. La plateforme en ligne assure que les utilisateurs puissent s’informer des lancements de nouveaux modèles en 2020. Ce sont au total 28 marques qui y participent.

« Avec ces premières mesures, nous voulons apporter notre contribution afin que la branche automobile, qui tient une place importante, puisse rester économiquement active. Nous nous pencherons toutefois également sur d’autres mesures qui devraient aider l’industrie à se rétablir lorsque la situation connaîtra une embellie. Mais il nous importe surtout de mettre un coup d’arrêt à la propagation du virus pour que nous restions tous en bonne santé et qu’un semblant de normalité puisse bientôt faire son retour », déclare Pierre-Alain Regali.
 



Le Conseil fédéral adopte une ordonnance de nécessité pour l’octroi de crédits garantis par un cautionnement solidaire de la Confédération

Lors de sa séance extraordinaire du 25 mars 2020, le Conseil fédéral a traité la question de l’aide aux PME en matière de liquidités. Les PME pourront accéder rapidement à des crédits afin d’atténuer les problèmes de liquidités liés au coronavirus. Les crédits pourront être sollicités par les PME auprès de leur banque principale et seront garantis par la Confédération. L’ordonnance correspondante entrera en vigueur le 26 mars 2020, date à partir de laquelle les demandes de crédit pourront être effectuées.

26 mars 2020, pd. Vendredi dernier, le 20 mars 2020, le Conseil fédéral a présenté un ensemble de mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. À l’aide de crédits de transition, il est prévu de fournir aux entreprises des liquidités suffisantes pour leur permettre de couvrir leurs coûts fixes malgré les pertes de chiffre d’affaires liées au coronavirus. À cela s’ajoutent les mesures déjà décidées par le Conseil fédéral en matière de chômage partiel et d’allocations pour perte de gain en vue de couvrir les coûts salariaux. L’ordonnance adoptée aujourd’hui par le Conseil fédéral comprend un programme d’un montant de 20 milliards de francs destiné à aider les entreprises à surmonter leurs problèmes de liquidités.

Procédure rapide et non bureaucratique
Les entreprises concernées pourront solliciter auprès de leur banque des crédits de transition à hauteur de 10 % maximum de leur chiffre d’affaires annuel, jusqu’à un montant maximum de 20 millions de francs. Pour ce faire, elles devront répondre à certains critères minimaux, et déclarer notamment qu’elles subissent de substantielles pertes de chiffre d’affaires en raison de la pandémie de coronavirus.

Les crédits seront versés rapidement et de manière non bureaucratique jusqu’à un montant de 500 000 francs. Ils seront garantis à 100 % par la Confédération et leur taux d’intérêt sera nul. La demande de crédit sera disponible sur le site web covid19.easygov.swiss dès jeudi, date d’entrée en vigueur de l’ordonnance.

Les crédits de transition dont le montant dépasse 500 000 francs seront garantis à 85 % par la Confédération. La banque créancière participera au crédit à raison de 15 %. Étant donné que ces crédits pourront atteindre 20 millions de francs par entreprise, ils exigeront un examen plus approfondi de la part des banques. Le taux d’intérêt de ces crédits s’élève actuellement à 0,5 % sur les prêts garantis par la Confédération. Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 500 millions de francs ne bénéficieront pas de ce programme.

Comme de nombreuses PME ne disposent que d’un compte auprès de PostFinance, le Conseil fédéral permettra également à PostFinance d’accorder à ses entreprises clientes, de manière non bureaucratique, des crédits d’un montant maximum de 500 000 francs. Il ne s’agit pas d’une suppression de l’interdiction d’octroi de crédits à laquelle est soumise PostFinance, mais d’une mesure temporaire prise dans le cadre de ce programme.

À partir de demain, jeudi 26 mars 2020, toutes les entreprises concernées pourront accéder à des crédits rapidement et simplement. La Délégation des finances des Chambres fédérales (DélFin) a approuvé un crédit d’engagement de 20 milliards de francs le 23 mars 2020. La priorité absolue du Département fédéral des finances (DFF) reste d’assurer la stabilité de l’économie suisse.

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) et la Banque nationale suisse (BNS) soutiennent les mesures prises par le Conseil fédéral en matière de liquidités et adoptent elles-mêmes diverses mesures.

Grâce à cette mesure simple, le Conseil fédéral entend aider des dizaines de milliers de PME suisses à couvrir leurs besoins urgents de liquidités. Le DFF continue de suivre de près la situation, en étroite collaboration avec le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), la Finma, la BNS et les banques.


Mesures supplémentaires en vue de soutenir l’économie

Le 25 mars 2020, le Conseil fédéral a arrêté de nouvelles mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la propagation du coronavirus. Ces dispositions concernent l’obligation de communiquer les postes vacants, l’assurance-chômage, l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail et la prévoyance professionnelle. Les nouvelles mesures en faveur des travailleurs entraîneront des coûts supplémentaires estimés à quelque 600 millions de francs par mois pour l’assurance-chômage.

25 mars 2020, pd. Les nouvelles mesures visent en particulier à réduire la charge administrative qui pèse à la fois sur les personnes ayant déposé une demande et sur les organes d’exécution des cantons. Ces derniers doivent être en mesure de traiter les demandes d’indemnité dans les meilleurs délais.

  • Pour ce qui a trait à l’obligation de communiquer les postes vacants, cette obligation ainsi que les tâches et obligations dévolues aux employeurs et aux services publics de l’emploi en la matière sont supprimées à titre provisoire de manière à simplifier les procédures de recrutement dans les secteurs, par exemple, de la médecine, de la pharmacie, de l’agriculture ou de la logistique.
  • Sur le front de l’assurance-chômage (AC), les personnes au chômage n’ont plus à produire la preuve de leurs recherches d’emploi. L’assuré doit remettre la preuve de ses recherches d’emploi au plus tard un mois après l’expiration de l’ordonnance 2 COVID-19. La période de contrôle sera calquée sur la durée de validité de ladite ordonnance.
  • Le premier entretien de conseil et de contrôle, qui a lieu après l’inscription auprès de la commune de domicile ou de l’office régional de placement, se déroule provisoirement par téléphone dans les 30 jours qui suivent l’inscription.
  • Pour éviter les arrivées en fin de droits, toutes les ayants droit bénéficient au maximum de 120 indemnités journalières supplémentaires.
  • Le délai-cadre d’indemnisation est prolongé de deux ans, pour autant que l’indemnisation complète ne soit pas possible dans le délai-cadre en cours.
  • Le délai de préavis prévu pour requérir l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail est supprimé.
  • La durée durant laquelle une réduction de l’horaire de travail peut être autorisée, qui est actuellement de 3 mois, est portée à 6 mois, afin de réduire le nombre de demandes et d’accélérer ainsi la procédure d’autorisation.
  • Enfin, l’ordonnance accordant le chômage partiel aux personnes qui occupent une position assimilable à celle d’un employeur est adaptée conformément à la volonté du Conseil fédéral. Comme cela a été récemment communiqué, ces personnes recevront le montant de 3320 francs pour un emploi à plein temps. Il s’agit d’une somme forfaitaire qui ne sera pas réduite.
Mesures dans le domaine de la prévoyance professionnelle
Le Conseil fédéral a décidé de permettre temporairement aux employeurs de recourir, pour le paiement des cotisations LPP des salariés, aux réserves de cotisations qu’ils ont constituées. Cette mesure vise à aider les employeurs à surmonter des manques de liquidités. Elle n’a pas d’effets négatifs pour les salariés : l’employeur continue de prélever normalement la part de cotisations des employés sur leur salaire et l’institution de prévoyance crédite en faveur de ces derniers l’ensemble des cotisations.

Plus d'informations.
 

«Les livraisons aux clients sont toujours possibles»

24 mars 2020 upsa-agvs.ch – Pour une fois, les nouvelles du Secrétariat d’État à l’économie (SECO) sont bonnes. Le commerce d’automobiles peut être poursuivi malgré la crise du coronavirus. Les clients souhaitant acheter une voiture en ligne peuvent toujours le faire.​

os/az. Durant plusieurs jours, l’incertitude était grande au sein de la branche automobile suisse: la vente de véhicules pouvait-elle être poursuivie et si oui, comment? Le 19 mars 2020, l’UPSA a donc posé trois questions urgentes au Secrétariat d’État à l’économie. Les réponses sont là.
 
Conformément à l’ordonnance du Conseil fédéral, la vente physique dans les showrooms des garages est suspendue. Mais qu’en est-il de la vente en ligne? Les garagistes ont-ils le droit de vendre des véhicules par téléphone ou en ligne s’ils garantissent le respect des mesures de l’OFSP? Voici la réponse du SECO: «Conformément à l’art. 6, al. 2, let. a de l’ordonnance 2 sur les mesures visant à lutter contre le coronavirus (Ordonnance 2 COVID-19), les établissements publics sont fermés, notamment les magasins. Cela englobe aussi les surfaces de vente pour les voitures de tourisme et les véhicules utilitaires dans les garages et les showrooms, puisque les voitures de tourisme et les véhicules utilitaires ne sont pas indispensables aux besoins vitaux quotidiens. La vente de voitures de tourisme et de véhicules utilitaires par d’autres canaux (en ligne, par téléphone ou par vidéoconférence, par exemple) peut en revanche être poursuivie.»

Une autre question a trait à la livraison des véhicules: les véhicules qui ont déjà été vendus peuvent-ils être livrés par les garagistes? «Les livraisons aux clients sont toujours possibles», écrit le SECO. Les véhicules de remplacement et de location peuvent aussi être remis aux clients. Les mesures de protection de la santé de la Confédération doivent bien sûr être strictement respectées.


Aide financière d'urgence à partir du milieu de la semaine

20 mars 2020 agvs-upsa.ch – Le Conseil fédéral a arrêté un train de mesures à hauteur de 32 milliards de francs en vue d’atténuer l’impact économique de la propagation du coronavirus. Compte tenu des mesures décidées le 13 mars, plus de 40 milliards seront ainsi disponibles.

La balle est maintenant dans le camp du Parlement : la Délégation des finances se prononcera à ce sujet au début de la semaine prochaine. L’objectif de ces mesures, qui s’adressent à différents groupes cibles, est de sauvegarder les emplois, de garantir les salaires et de soutenir les indépendants. Des mesures ont également été prises dans le domaine de la culture et des sports en vue d’éviter des faillites et d’amortir de lourdes conséquences financières.

Cliquez ici pour l'article complet


Restez à jour en temps de crise Corona et abonnez-vous à la newsletter gratuite de l'AGVS !
S'abonner maintenant

 



Les réactions des garagistes

26 mars 2020 upsa-agvs.ch – Le Conseil fédéral a décrété l’état de «situation extraordinaire» en raison du coronavirus. Les médias UPSA dressent un bilan et vous en disent plus sur la manière dont les petits et grands garages réagissent et maintiennent leurs activités.

ahg-cars_holding.jpgcst. Économie, société, éducation ou culture, aucun secteur n’est épargné par les effets du coronavirus. Les mesures prises pour limiter sa propagation ont également des conséquences drastiques pour les garagistes. Lorsque le Conseil fédéral a proclamé la «situation extraordinaire» le 16 mars, ils ont dû fermer temporairement leurs showrooms, seule l’ouverture des ateliers a été autorisée. Les garagistes sont maintenant confrontés à de multiples défis. L’UPSA communique en continu sur son site upsa-agvs.ch et propose entre autres des fiches d’information sur la réduction de l’horaire de travail et le droit du travail, des renseignements sur les réglementations concernant les ateliers et les showrooms ou des avis d’experts de la branche. Un sondage auprès de différents établissements montre comment les garagistes gèrent le coronavirus et comment ils parviennent à maintenir leurs services tout en assurant la sécurité de leur personnel et de leur clientèle.

Cliquez ici pour en savoir plus.



L’aide sans bureaucratie de la branche automobile

24 mars 2020 upsa-agvs.ch – Les fabricants ne sont pas les seuls à être plus actifs en ces temps difficiles en faisant, par exemple, don de masques de protection. Les concessionnaires et les ateliers s’engagent également pour la bonne cause. Ainsi, les concessionnaires Renault suisses, les centres de service Mercedes-Benz et le TCS proposent leur aide sans bureaucratie.

pd/jas. Afin que les associations caritatives, de santé et de soins, telles que Caritas, la Croix-Rouge et l’Aide et soins à domicile, puissent rester mobiles pour leurs interventions spéciales liées au coronavirus, le réseau des concessionnaires de Renault Suisse met immédiatement et gratuitement 100 modèles électriques Renault Zoe à leur disposition. Cette action se déroule rapidement et sans bureaucratie: les organisations d’entraide locales doivent indiquer le nom de la personne de contact, les détails du contact et le site concerné sur une page d’inscription spécifique de Renault. La demande est étudiée dans la semaine par l’un des huit hubs Renault en Suisse, et l’offre est assurée par les partenaires locaux de la marque. Cette action proposant des petits bolides électriques de près de 300 kilomètres d’autonomie est dans un premier temps limitée jusqu’au 24 avril, mais pourrait être encore prolongée.


«En ces temps difficiles pour nous tous et, bien sûr, en particulier pour les organisations de santé, de soins et d’entraide, mais aussi pour nos concessionnaires qui, comme la plupart des PME, abordent l’avenir avec des craintes, nous sommes heureux que tous les partenaires Renault aient été immédiatement enthousiasmés par cette idée et la soutiennent totalement», explique Christoph Keigel, président de l’association des concessionnaires Renault.

Mercedes-Benz s’attaque à un autre défi: les véhicules de la marque sont utilisés dans presque tous les secteurs de la prévention publique et privée, à savoir par la police, les sapeurs-pompiers, les ambulanciers, les techniciens de service et les prestataires de transport de malades, de services techniques, d’infrastructures communales, de logistique et de services de livraison. Afin de pouvoir également assurer le bon entretien et le service de ces véhicules dans ces moments difficiles, Mercedes-Benz garde ses centres de service ouverts en Suisse. Lorsque les conditions posées par les autorités le permettent, leur exploitation doit être maintenue, même si les heures d’ouverture sont modifiées et le nombre d’employés est réduit. Les réparations urgentes et nécessaires des véhicules de transport, d’intervention et autres sont désormais réalisées en priorité dans les ateliers afin de garantir la capacité d’intervention de ces véhicules.


Le TCS s’engage lui aussi pendant cette «situation extraordinaire» et fournit dès maintenant une assistance gratuite en cas de panne au personnel médical. Ces pannes sont désormais traitées en priorité. L’assistance en cas de panne proposée au personnel médical ne requiert pas d’affiliation au TCS et est fournie gratuitement dans tous les cas.


 

Le SAG ferme ses succursales tessinoises

Le Swiss Automotive Group, qui exploite les marques Derendinger et Technomag, ferme ses succursales tessinoises ce lundi.

22 mars 2020/sco. La fermeture concerne les succursales Derendinger de Bellinzone et de Lugano et les succursales Technomag de Barbengo et de Giubiasco. Aucune livraison ne sera plus possible à partir de lundi. Un service de piquet est mis en place pour les cas urgents. Les autorités du canton du Tessin, durement touché par la pandémie du coronavirus, ont décidé samedi d’isoler toutes les zones industrielles pendant une semaine. Les chantiers sont eux aussi fermés.
 


 

Le commerce en ligne reste autorisé

23 mars 2020 upsa-agvs.ch – Depuis la semaine dernière, les espaces de vente dans les garages sont fermés. Pendant longtemps, il n’était pas clair si la vente de véhicules en ligne ou par téléphone restait possible. Maintenant c’est officiel: le commerce en ligne se poursuit.

 
sco. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a revu en détail ses commentaires relatifs à l’ordonnance et communiqué d’importantes informations qui concernent également les garagistes suisses.
 
Dans les «commentaires relatifs à l’ordonnance 2 du 13 mars 2020 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (ordonnance 2 COVID-19), état au 21 mars 2020», l’OFSP précise que le commerce en ligne peut être poursuivi. «L’alinéa 2 ne s’applique pas au commerce en ligne ni aux offres de services de livraison, par exemple. Les marchandises peuvent être livrées notamment par expédition ou une possibilité de retrait peut être mise en place, à condition que personne ne pénètre dans les locaux commerciaux.»
 
Et l’OFSP d’ajouter: «Ces possibilités de retrait doivent être mises en place dans le respect des mesures préventives et en évitant tout rassemblement de personnes.» Les garagistes peuvent donc vendre ou louer leurs véhicules en ligne ou par téléphone. Les mesures de protection de la santé de la Confédération doivent être strictement respectées.

 


 

Des constructeurs automobiles font don de masques respiratoires

Geste de solidarité en ces temps difficiles: des constructeurs automobiles soutiennent les hôpitaux, les cabinets médicaux et les autorités en faisant don de plusieurs centaines de milliers de masques respiratoires provenant de leurs propres stocks, qui auraient été en partie utilisés pour la production tournant au ralenti.

23 mars 2020, abi/pd. Le groupe Volkswagen a annoncé qu’il fournira près de 200 000 masques de protection respiratoire de catégorie FFP-2 et FFP-3 aux services de la santé publique. Ce don est réalisé en étroite collaboration avec Jens Spahn, ministre fédéral allemand de la santé. Volkswagen fera également parvenir du matériel médical à Wolfsburg, sa ville d’origine.

«Les professionnels du secteur de la santé publique accomplissent actuellement des performances exceptionnelles», a déclaré Gunnar Kilian, membre du conseil d’administration en charge des ressources humaines. «Nous sommes convaincus qu’ils feront le meilleur usage possible de ces masques respiratoires.»

Selon un article de l’agence de presse allemande dpa, Daimler souhaite également faire don d’environ 110 000 masques provenant de son stock interne au gouvernement du land de Bade-Wurtemberg pour les hôpitaux et les cabinets médicaux. Enfin, l’important actionnaire chinois Geely, notamment propriétaire de Volvo, veut faire don de «matériel médical d’urgence» aux régions touchées en Europe et en Asie. D’après l’article, des masques et des gants, entre autres, sont en route pour l’Allemagne et la Suède.

 



Trois questions de l’UPSA au SECO

De grandes incertitudes entourent toujours la question de savoir si et comment le commerce automobile peut être poursuivi. L’UPSA attend des réponses du Secrétariat d’État à l’économie (SECO).

sco/os. Lorsque le Conseil fédéral a proclamé la «situation extraordinaire» lundi, il a rapidement fait savoir que les magasins, les surfaces et les points de vente seraient fermés avec effet immédiat. Cela inclut aussi les showrooms des garages.

La décision du Conseil fédéral a répondu très clairement à cette question, mais a laissé plusieurs interrogations importantes pour les garagistes (et les automobilistes) suisses en suspens. Qu’en est-il de la vente par téléphone et en ligne?

L’UPSA s’est adressée au Secrétariat d’État à l’économie (SECO). Le SECO, qui est tributaire des retours d’informations du monde professionnel, a prié l’UPSA de poser ses questions par écrit. Vous pouvez voir le questionnaire ici.

Ainsi que des conseils pour les entreprises dans leurs relations avec les clients de la solution industrielle BAZ.


Restez à jour en temps de crise Corona et abonnez-vous à la newsletter gratuite de l'UPSA !
S'abonner maintenant

 

Le marché de l’automobile souffre du coronavirus

La crise du coronavirus frappe la branche automobile. L’expert de la branche Ferdinand Dudenhöffer s’attend à une chute des ventes en Europe de l’Ouest de 11 % cette année. Par rapport à ses voisins, la Suisse est moins durement touchée.

20200319_dudenhoeffer.jpg23 mars 2020, cst./pd. Avec une augmentation de 3,9 %, l’année 2019 a été meilleure que prévu pour l'automobile en Suisse et au Liechtenstein. Selon auto-suisse, environ 311 466 nouveaux véhicules de tourisme ont été vendus. Mais l’année en cours pourrait voir ces chiffres baisser de 6 % en Suisse. C’est ce qu’estime Ferdinand Dudenhöffer, lequel a quitté fin février sa chaire de l’Université de Duisburg-Essen pour rejoindre l’Université de Saint-Gall.

À l’origine de ce sombre pronostic, la crise du coronavirus, qui se répercute toujours plus sur la branche automobile. Que ce soit VW, PSA, Renault, Daimler ou Toyota: les constructeurs ferment provisoirement leurs usines ou diminuent la production. Les showroms sont fermés. Le spécialiste de l’automobile table sur une baisse des nouvelles immatriculations de 11 % en Europe de l’Ouest (soit 12,7 millions) comme l’ont rapporté plusieurs médias à propos d’une étude publiée récemment par l’Institute for Customer Insight de l’Université de Saint-Gall. L’étude se base sur des conditions favorables, si la situation est revenue à la normale dans trois mois et à condition que le système financier européen ne s’effondre pas et que les banques résistent à la crise.

Selon Ferdinand Dudenhöffer, responsable de l’étude, le marché de l’automobile suisse est moins brutalement touché: concernant les ventes de nouveaux véhicules en Europe de l’Ouest, la Suisse, avec une baisse attendue de 6 %, est le pays le moins impacté avec la Suède (-5 %), a confirmé l’expert aux médias de l’UPSA. L’Italie, avec -16 %, sera probablement frappée de plein fouet. L’Allemagne (-14 %), la France (-13 %) et l’Espagne (-10 %) devraient également subir un effondrement des ventes. 

Ferdinand Dudenhöffer estime que le marché européen ne retrouvera son niveau de 2019 qu’en 2030. Entre autres parce que l’industrie automobile est de toute façon dans la tourmente, notamment avec l’avènement de l’électromobilité.


Scania arrête sa production en Europe

Scania prévoit d'arrêter la production dans la plupart de ses usines européennes à partir du 25 mars 2020. Cela est dû à la pénurie de composants et aux perturbations majeures de la chaîne d'approvisionnement et de logistique causées par la propagation du COVID-19 en Europe.

19 mars 2020, pd. «Pour assurer les besoins vitaux de nos clients en matière de transport, nos ateliers de service et nos centres de pièces détachées poursuivront leurs activités», déclare Henrik Henriksson, président et CEO de Scania. Scania prévoit actuellement de reprendre la production dans un délai de deux semaines. Les employés des usines Scania en Suède, aux Pays-Bas et en France sont directement touchés par l'arrêt prévu de la production.

Scania entretient un dialogue étroit avec les représentants syndicaux pour aborder ensemble la situation. «La direction et les représentants des employés apprécient les mesures de soutien gouvernementales qui sont désormais disponibles dans les pays où nos salariés seront temporairement sans emploi», déclare Henrik Henriksson.

Les activités de production de Scania en Amérique latine, qui représentent environ un cinquième du volume de production de l'entreprise, se poursuivront comme prévu.
 


 

Les sous-traitants suisses aux côtés des garagistes

19 mars 2020 upsa-agvs.ch – Les roues doivent continuer de tourner, même si la Suisse est presque à l’arrêt. Les ateliers des garagistes peuvent rester ouverts et les sous-traitants poursuivent également leurs activités. Les fournisseurs tels qu’ESA, Derendinger, Technomag, Hostettler ou KSU A-Technik jouent un rôle essentiel dans la branche automobile. Car sans pièces de rechange et sans outils, rien ne va plus au garage. Lundi dernier, le Conseil fédéral a ordonné des mesures drastiques pour empêcher la propagation du coronavirus. Ces mesures touchent de plein fouet un grand nombre d’entrepreneurs: les restaurants, bars, centres de fitness, boutiques et salons de coiffure resteront fermés jusqu’au 19 avril. Tout ce qui n’est pas indispensable pour l’approvisionnement du pays est mis à l’arrêt. Les ateliers automobiles ne sont pas concernés par ce confinement. Cliquez ici pour l'article complet
 


 

Mesures concernant la circulation rouliere

18 mars 2020, pd. La Suisse se trouve dans une situation extraordinaire. Dans ce contexte, l'Office fédéral des routes (OFROU) arrête la decision ci-après pour le trafic routier. La présente décision entre en vigueur immédiatement et est valable tout au plus jusqu’au 30 septembre 2020. L’OFROU l’abrogera totalement ou partiellement de manière anticipée dès que ces mesures ne seront plus nécessaires ou la prorogera si nécessaire au-delà du 30 septembre 2020, en accord avec les autorités d’exécution cantonales. À cet égard, il tiendra compte de la situation épidémiologique et du temps nécessaire pour rattraper les examens de contrôle suspendus ainsi que les cours et les examens qui n’auront pas été effectués. Tous les détails en PDF.


 

BMW et Mercedes interrompent également leur production

Après les groupes FCA et VW, les deux constructeurs haut de gamme allemands BMW et Mercedes interrompent désormais eux aussi la production de leurs voitures. Ils souhaitent mettre leurs usines à l’arrêt de manière contrôlée d’ici la fin de la semaine.

8 mars 2020, pd. En raison de la pandémie de coronavirus qui s’aggrave, Mercedes a décidé d’interrompre pour le moment la majeure partie de sa production ainsi que le travail dans certains services administratifs en Europe pendant deux semaines. Ce faisant, le groupe suit les recommandations des autorités internationales, nationales et locales. L’interruption qui commence cette semaine frappe les usines européennes de l’entreprise qui produisent des voitures de tourisme, des camionnettes et des véhicules utilitaires. L’opération est liée à l’examen des chaînes d’approvisionnement mondiales qu’il est impossible de maintenir intégralement à l’heure actuelle. Ces mesures pourraient être reconduites en fonction de l’évolution de la situation. L’entreprise prendra des précautions adaptées pour prémunir ses collaboratrices et ses collaborateurs contre tout risque de contamination dans tous les secteurs dont le fonctionnement doit être assuré. L’exploitation sera pleinement rétablie en cas de détente.

BMW cesse également de produire des voitures en Europe pendant quatre semaines du fait de la dissémination du coronavirus. Le président du directoire de BMW, Oliver Zipse, l’a annoncé lors de la conférence de presse annuelle: «À partir d’aujourd’hui, nous fermons temporairement nos usines automobiles européennes ainsi que notre usine de Rosslyn en Afrique du Sud. La production sera vraisemblablement interrompue jusqu’au 19 avril.» BMW constate en outre que la propagation du virus a considérablement affecté la demande de voitures sur tous les principaux marchés, si bien qu’il faudra flexibiliser ultérieurement la production. M. Zipse explique par ailleurs que le groupe BMW doit s’acquitter de diverses missions dans le cadre de cette situation extraordinaire: «Primo, nous devons protéger au mieux nos collaborateurs et leurs familles. Secundo, il nous faut soutenir notre société dans la guerre qu’elle livre au virus. Tertio, il nous incombe de préserver dans le même temps notre capacité opérationnelle et de nous préparer à l’après-corona.»



VW interrompt sa production vendredi

17 mars 2020, pd/jas. Le patron du groupe VW, Herbert Diess, a tenu la conférence de presse annuelle de Volkswagen AG à Wolfsburg, mais en livestream, sans être physiquement présent. D’après des informations obtenues auprès de membres du comité d’entreprise, ses managers et lui se sont efforcés de préserver une certaine normalité malgré la crise du coronavirus, mais il a aussi laissé échapper que VW arrêtera vendredi prochain la production sur presque tous ses sites en raison de la propagation du virus. Les marques du groupe Audi, Porsche, Seat et Skoda sont également susceptibles de suivre.

Lors de la conférence annuelle, Herbert Diess a déclaré: «Volkswagen a posé des jalons importants pour l’avenir en 2019, et 2020 sera une année difficile pour nous. Les conséquences financières et en termes d’exploitation de la pandémie ne sont pas encore connues.» Néanmoins, le patron de VW a également souligné que la situation s’est déjà stabilisée sur le marché chinois, même si l’Europe et le reste du monde ne sont qu’à l’aube de la crise. Et d’ajouter: «Nous pouvons néanmoins mettre à profit notre expérience en Chine dans ce cadre.»

En raison des ruptures attendues dans la chaîne d’approvisionnement, il faut toutefois aussi s’attendre à des interruptions de la production en Europe.
 



Urs Wernli: «La sécurité est absolument prioritaire»

17 mars 2020, sco. La Suisse est (presque) à l’arrêt. Des milliers de garagistes et leurs collaborateurs sont dans l’incertitude. Urs Wernli, président central de l’UPSA, prend position.
Cliquez ici pour l'article complet





 


 


Les ateliers peuvent rester ouverts, mais pas les showrooms

17 mars 2020, sco. Les implications pour les garages de Suisse des mesures prises par la Confédération dans la lutte contre la crise du coronavirus sont maintenant claires : les ateliers peuvent continuer à travailler, mais la vente personelle dans les showroom est suspendue. Aujourd’hui, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a réglementé en détail les conséquences des mesures visant à mettre à l’arrêt la vie publique pour les entreprises artisanales de Suisse. Des changements radicaux interviennent aussi pour les garagistes. Commençons par la bonne nouvelle: les ateliers peuvent continuer de travailler s’ils le souhaitent. Cliquez ici pour l'article complet

 


Le Conseil fédéral déclare une « situation extraordinaire » – Les ateliers peuvent rester ouverts, la question de la vente est en cours de vérification

16 mars 2020, pd. Le Conseil fédéral a encore renforcé les mesures de protection de la population au cours d’une séance extraordinaire. Il qualifie la situation en Suisse de « situation extraordinaire » au sens de la loi sur les épidémies. Tous les magasins, restaurants, bars et établissements de divertissements et de loisirs sont fermés jusqu’au 19 avril 2020, à l’exception notamment des magasins d’alimentation et des établissements de santé. Les ateliers peuvent rester ouverts. L'UPSA est en train de clarifier la signification de ces mesures pour les ventes.

Cliquez ici pour l'article complet
 



Lamborghini ferme son usine

Lamborghini soutient le décret du gouvernement italien et intensifie les mesures visant à endiguer la propagation du coronavirus en fermant son usine de Sant’Agata Bolognese jusqu’au 25 mars.

13 mars 2020, pd. Lamborghini a intensifié les mesures visant à endiguer la propagation du coronavirus, soutenant ainsi le récent décret du gouvernement italien. Stefano Domenicali, président et CEO d’Automobili Lamborghini (photo), affirme: «C’est une décision motivée par notre responsabilité sociale et marquée par une forte sensibilité vis-à-vis de nos collaborateurs dans la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement en Italie et qui se développe aussi à l’étranger.»

L’usine de Sant’Agata Bolognese est fermée à partir d’aujourd’hui 13 mars jusqu’au 25 mars, si bien qu’aucune voiture supersport ornée du taureau ne quittera la chaîne de montage d’ici là. «Comme jusqu’à présent, nous continuerons d’observer de près la situation pour pouvoir réagir rapidement et avec la flexibilité requise et pour que nous soyons en mesure de redémarrer énergiquement avec nos collaborateurs au bon moment», ajoute Stefano Domenicali.


 

Fiat Chrysler invite ses collaborateurs du monde entier à travailler de chez eux

Dans un courrier, Mike Manley, le patron du groupe italo-américain Fiat-Chrysler (FCA), invite ses collaborateurs du monde entier à travailler de chez eux dans la mesure du possible.

13 mars 2020, pd. Fiat Chrysler Automobiles (FCA) élargit ses mesures visant à lutter contre une infection généralisée au coronavirus. D’après le portail d’information américain Automotive News, le CEO, Mike Manley invite, dans un courrier, tous les collaborateurs du constructeur à travailler de chez eux dans la mesure du possible.

Des mesures correspondantes s’appliquent déjà en Chine et en Italie, le pays européen le plus durement touché à ce jour. L’invitation s’étend désormais aussi aux employés de bureau dans le monde entier. Les employés qui doivent être sur place pour certains aspects de leur travail doivent s’organiser de manière flexible en fonction de leurs possibilités et regagner leur domicile pour y travailler une fois que la tâche en question est accomplie.
 


Annulation des journées de test de slalom à Ambri

Après la course en montagne de Reitnau et la manifestation de karting «7 Laghi», l’Équipe Bernoise vient d’annuler ses journées de test de slalom à Ambri prévues fin mars.

13 mars 2020, pd. À la suite de la décision prise par le gouvernement tessinois déclarant l’état d’urgence, il n’est pas surprenant que les journées de test de slalom prévues du 27 au 29 mars à l’aérodrome d’Ambri aient été annulées à cause du coronavirus, qui continue de se propager. Chargée de son organisation, l’Équipe Bernoise a déclaré: «La situation est malheureusement devenue intenable et nous devons aussi nous conformer aux injonctions émanant des autorités. Nous avons tenté d’éviter d’en arriver là aussi longtemps que possible et nous avons préparé des mesures avec nos interlocuteurs pour maintenir notre manifestation malgré la pandémie qui sévit. Nous avons hélas échoué.» www.equipebernoise.ch


Le Conseil fédéral renforce les mesures

Le Conseil fédéral renforce les mesures contre le coronavirus pour protéger la santé de la population et soutient les secteurs touchés.

bundesrat_pk_artikel_1.jpg

13 mars 2020, pd. Afin d’endiguer la propagation du coronavirus en Suisse et de protéger la population et le système de santé, le Conseil fédéral a décidé, lors de sa séance du 13 mars 2020, de prendre de nouvelles mesures. Il interdit dès maintenant et jusqu’à fin avril les manifestations de plus de 100 personnes. Les restaurants, les bars et les discothèques ne peuvent plus accueillir plus de 50 clients. Il sera ainsi plus facile de respecter l’éloignement social recommandé. Les écoles ne peuvent plus donner de cours jusqu’au 4 avril. Les entrées en Suisse depuis l’Italie sont limitées. Le Conseil fédéral met par ailleurs en place une aide d’urgence d’un montant pouvant aller jusqu’à 10 milliards de francs visant à amortir rapidement et sans bureaucratie l’impact économique de la pandémie. Cliquez ici pour l'article complet

 



Freinage d’urgence pour le Tuning World Bodensee

Le salon de Friedrichshafen a décidé d’annuler le Tuning World Bodensee en raison des risques grandissants de propagation du coronavirus (COVID-19).

920_tuning_0.jpgLe Tuning World Bodensee attire chaque année plus de 100 000 visiteuses et visiteurs à Friedrichshafen. Sa 18e édition aurait dû se tenir cette année. (Photo: salon de Friedrichshafen)

12 mars 2020, pd. Le plus grand salon de tuning d’Europe aurait dû avoir lieu du 30 avril au 3 mai. «Nous avons gardé espoir et nous sommes battus jusqu’au bout, mais l’aggravation de la situation actuelle due à la propagation du coronavirus nous a contraints à annuler le Tuning World Bodensee», explique Klaus Wellmann, directeur du salon de Friedrichshafen. Dirk Kreidenweiss, chef de projet, est également consterné et déçu: «La santé et le bien-être de nos exposants, de nos visiteurs et de nos collaborateurs sont bien entendu notre priorité absolue. Mais cela fait mal, tant émotionnellement qu’économiquement.»



Coronavirus: Informations sur le droit du travail et la réduction de l’horaire de travail

Le coronavirus a un impact croissant sur notre économie. Depuis le début du mois de mars, les préavis de chômage partiel approuvés ont fortement augmenté. L'UPSA a préparé deux fiches contenant les informations les plus importantes pour les propriétaires de garages et leurs employés.

12 mars 2020, pd. La première fiche d'information est consacrée aux questions juridiques relatives aux coronavirus et peut être téléchargée ici : Fiche d'information « Informations juridiques sur le coronavirus »
 
La deuxième fiche répond aux questions sur le travail à temps partiel et peut être téléchargée ici : Fiche d'information « Informations concernant la réduction de l’horaire de travail dans la situation actuelle ».



Annulation des «Autotage 2020»

Les onze garages de Stäfa, Männedorf, Uetikon am See, Oetwil am See et Hombrechtikon réunis sous le nom de «Autotage 2020» ont décidé à l’unanimité d’annuler la manifestation commune prévue le week-end des 21 et 22 mars 2020.
 

12 mars 2020, pd. Par cette décision, les onze garages se conforment aux directives et aux recommandations de la Confédération et du canton. Ils ont fait la déclaration suivante: «La santé de tous, et tout particulièrement celle de nos collaborateurs et clients, est notre priorité absolue! Nous renonçons aux poignées de main, mais vous offrons à la place un sourire. Nous tenons ainsi à souligner que nos portes restent bien entendu ouvertes pour les personnes intéressées pendant nos heures d’ouverture habituelles. C’est avec plaisir que nous vous présenterons personnellement les nouveaux véhicules que vous n’avez pas pu admirer à Genève et vous proposerons une offre de printemps intéressante. Des courses d’essai sont bien entendu possibles. Les onze garages des «Autotage 2020» restent optimistes et motivés dans la perspective d’un avenir sans virus.»

De plus amples informations sur les différents garages, sur les nouveautés et les promotions sont disponibles sur leurs sites Internet et ici
 


Assouplissement des dispositions d’auto-quarantaine par le Conseil fédéral


920_selbstquarantaene.jpg

11 mars 2020, sco. Bonne nouvelle pour tous les entrepreneurs: les personnes ayant été en contact étroit avec une personne testée positive au coronavirus doivent se mettre en auto-quarantaine pendant cinq jours. Elles peuvent ensuite reprendre le travail, si aucun symptôme typique du coronavirus n’apparaît. Cliquez ici pour l'article complet
 



Annulation du Passion Auto Show

11 mars 2020, pd. Le Salon Passion Auto Show n’aura pas lieu. Les organisateurs qui entourent Charles-Albert Hediger, président de la section UPSA Valais, réagissent ainsi aux mesures prescrites par l’Office fédéral de la santé publique face à l’évolution de la pandémie de coronavirus. «La santé de nos visiteurs et de nos collaborateurs étant notre priorité, annuler cette édition du Salon est une évidence», ont indiqué les organisateurs dans un communiqué de presse. La 5e édition du Salon Passion Auto Show devait avoir lieu du 27 au 29 mars au Centre d’Expositions et de Réunions de Martigny (CERM).
 



Nouveauté: mieux garder ses distances

6 mars 2020, pd. En raison de la situation actuelle et de la propagation du coronavirus, le Conseil fédéral considère la situation en Suisse comme particulière au regard de la loi sur les épidémies. Il interdit les manifestations de grande ampleur réunissant plus de 1000 personnes, interdiction qui court au moins jusqu’au 15 mars 2020. Les autorités cantonales sont compétentes pour statuer sur les manifestations rassemblant moins de 1000 personnes. Vous trouverez des renseignements à ce propos sur la page des mesures prises par la Confédération.

Le premier décès en Suisse a par ailleurs été signalé le 5 mars 2020. La victime est une Valaisanne de 74 ans. Le 5 mars 2020 à 17 h 00, le Centre national de référence des infections virales émergentes (CRIVE) à Genève a confirmé 87 infections dans tout le pays jusqu’à présent.

Outre les instructions diffusées précédemment telles que se laver soigneusement les mains, éviter de se serrer la main, rester chez soi en cas de fièvre et de toux, tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux de son coude et ne se rendre dans un cabinet médical ou aux urgences qu’après un appel téléphonique, une sixième règle de conduite a été adoptée: garder ses distances, par exemple dans une file d’attente ou lors de réunions. Il faut surtout protéger les personnes âgées en veillant à maintenir une distance suffisante vis-à-vis d’elles.
www.bag-coronavirus.ch

 


Annulation de la 45e édition de la bourse des OTM à Fribourg

La situation actuelle relative à la propagation du coronavirus a conduit à l’annulation de la 45e édition de la bourse Oldtimer & Teilemarkt Suisse, la principale et plus ancienne bourse de voitures de collection de Suisse, mais aussi l’une des plus importantes manifestations annuelles du Forum Fribourg.

6 mars 2020, pd. La manifestation aurait dû se tenir les 21 et 22 mars et plus de 20'000 personnes y étaient attendues sur les deux journées. Près de 350 exposants s’étaient déjà inscrits. Les manifestations qui doivent se dérouler à partir du mois d’avril 2020 ne sont pas concernées par cette décision. Dure réalité pour Forum Fribourg qui est contraint d’annuler la 45e édition de la bourse Oldtimer & Teilemarkt Suisse quelques jours avant son ouverture. La situation actuelle, qui est marquée par la propagation rapide mondiale du coronavirus et par l’adoption consécutive de recommandations, de directives et d’interdictions par les autorités fédérales et cantonales, a poussé Forum Fribourg à prendre cette décision difficile et triste compte tenu de l’origine des participants à l’OTM (l’Europe entière).

C’est extrêmement frustrant, mais au vu de toutes les raisons citées plus haut ainsi que par respect pour nos fournisseurs, nos sponsors et nos exposants, qui doivent dorénavant eux aussi se préparer et s’organiser, nous ne pouvions en aucun cas attendre le 15 mars pour prendre une décision», déclare avec regret Joseph Vonlanthen, le directeur de Forum Fribourg.

L’exposition spéciale consacrée à des véhicules, à des motos et à des engins de l’armée suisse et prévue à cette occasion est reportée à la prochaine édition de l’OTM les 27 et 28 mars 2021. Le 50e anniversaire de la mort du pilote de course fribourgeois Jo Siffert, qui a perdu la vie lors d’un tragique accident en 1971, sera commémoré l’année prochaine. www.oldtimer-teilemarkt.ch

 


Annulation du salon de l’auto de Winterthour

Initialement prévu les 21 et 22 mars 2020, le 15e salon de l’auto de Winterthour est annulé. Les 23 garages, partenaires et sponsors suivent ainsi les instructions et les recommandations de la Confédération et du canton. La santé de tous, en particulier celle de nos collaborateurs et de nos clients, passe avant tout le reste.

6 mars 2020, pd. Les garages sont conscients de leur immense responsabilité et agissent en annulant le salon de l’auto de Winterthour. Des informations sont échangées en étroit contact avec la direction de la santé du canton de Zurich. Des mesures préventives sont prises dans les entreprises pour garantir la meilleure sécurité possible. Des distributeurs de désinfectant sont installés dans les zones accueillant la clientèle et dans les endroits où travaillent les collaborateurs. Le personnel est à nouveau informé à l’aide du guide de la Confédération.

Plutôt que de nous serrer la main, nous optons pour un sourire. Dans ce contexte, nous tenons à souligner que les personnes intéressées peuvent continuer à nous rendre visite aux horaires d’ouverture ordinaires. Nous vous présenterons les nouveaux modèles que vous n’avez pas pu admirer à Genève, de préférence personnellement, et nous vous soumettrons une offre de printemps alléchante. Il va de soi que vous pourrez également effectuer des courses d’essai. Les 23 garages, partenaires et sponsors du salon de l’auto de Winterthour se montrent positifs, motivés et exempts du virus pour l’avenir. Vous trouverez des renseignements complémentaires concernant les différents garages et leurs nouveautés sur leur site Internet respectif: https://www.autoshow-winterthur.ch/garagen/

 


 

Les cinq nouveaux modèles de la marque au Cheval Cabré au programme d’une tournée exclusive des showrooms des concessionnaires suisses

Les cinq nouveaux modèles lancés par Ferrari en 2019 seront dévoilés aux clients à l’occasion d’une tournée exclusive dans les concessions suisses qui se déroulera du 3 au 18 mars. La F8 Tributo, la SF90 Stradale, la F8 Spider, la 812 GTS et la Ferrari Roma seront présentées ensemble pour la première fois lors d’une série d’événements organisés chez sept concessionnaires.

5 mars 2020, pd. Cette initiative, la toute première de ce genre organisée en Suisse par Ferrari, a été pensée pour permettre aux clients qui avaient prévu de se rendre au Geneva International Motor Show de voir les véhicules de près et dans un cadre exclusif.

Ces cinq modèles représentent cinq interprétations de la philosophie de la marque italienne qui consiste à proposer « une Ferrari différente à chaque passionné », et soulignent ainsi combien la gamme s’est diversifiée. Cette dernière est conçue pour plaire à un éventail de clients toujours plus vaste, et ce, sans renoncer aux valeurs du Cheval Cabré qui composent l’ADN de chaque Ferrari : exclusivité, performances exceptionnelles et excellence technologique. Élégance, performance, polyvalence et plaisir de conduite constituent les quatre piliers de la gamme restructurée de Ferrari, témoin du niveau d’exigence et des envies exprimés aussi bien par les inconditionnels de la marque que par les nouvelles générations d’aficionados.
 


Coronavirus: les principales questions et réponses

4 mars 2020, pd. Le coronavirus se propage aussi en Suisse. Ce n’est pas une raison de paniquer, mais les entreprises de la branche automobile devraient elles aussi être plus attentives. Une fiche d’information de l’UPSA propose des réponses aux questions les plus pressantes concernant le virus Covid-19. Cliquez ici pour l'article complet
 


Annulation du salon automobile de Saint-Gall

Les derniers modèles auraient dû être présentés au 28e salon automobile pendant le week-end des 21 et 22 mars. Les treize garagistes de Saint-Gall ont cependant décidé d’annuler l’exposition de printemps en raison de la situation particulière qui découle de l’épidémie de coronavirus.

4 mars 2020, pd. L’édition 2020 du salon automobile de Saint-Gall devait commencer dans un peu plus de deux semaines. Comme il s’agit d’un événement décentralisé qui se déroule normalement dans les différents garages de la ville, il aurait été autorisé en vertu des ordonnances cantonales malgré le coronavirus et le plafond de fréquentation qui a été imposé par les autorités.

En début de semaine, les garagistes de Saint-Gall ont toutefois décidé d’annuler la manifestation. «Par cette décision, nous souhaitons prendre nos responsabilités vis-à-vis de nos collaborateurs, de nos visiteurs et de nous-mêmes. La santé prime tout le reste à nos yeux», déclare Tobias Zollikofer, président du salon automobile de Saint-Gall (photo).

L’exposition de printemps, nouvelle échéance possible pour le salon
Bien que la décision n’ait pas été facile à prendre, les garagistes ont tout de même préféré annuler l’événement. Pour préserver la tradition du salon automobile, qui fêtera bientôt ses 30 ans, et les rencontres avec la population de la ville qu’elle permet, les garagistes envisagent une exposition d’automne en fonction de l’évolution de la situation actuelle.

Pour le plus grand bonheur de tous, les nouveautés et les tendances actuelles de l’automobile resteront malgré tout visibles dans les showrooms des treize garagistes de Saint-Gall, qui se réjouissent d’accueillir tous les visiteurs. «Les préparatifs sont terminés et les derniers modèles seront effectivement exposés dans de nombreuses concessions à la date initialement prévue du salon automobile», confirme Tobias Zollikofer.


Les billets pour le GIMS seront remboursés

2 mars 2020, réd. L’annulation du GIMS pose la question de celles et ceux qui ont déjà acheté leur billet. Pas d’inquiétude à avoir, puisque le GIMS indique sur son site Internet que les billets déjà achetés pour la manifestation seront remboursés. La procédure à suivre n’a pas encore été communiquée. «Nous indiquerons dès que possible comment procéder sur notre site Internet», précisent les organisateurs.


Le GIMS diffuse en ligne ses conférences de presse et les présentations des exclusivités mondiales

2 mars 2020, réd. Le GIMS constitue traditionnellement la vitrine de présentation de plus de 100 premières mondiales. Les organisateurs ont donc décidé, malgré l’annulation du salon, de proposer au public, aux fans et aux médias des retransmissions en direct des conférences de presse et des présentations des premières mondiales, organisées depuis différents lieux par les constructeurs.

À partir du mardi 3 mars 2020 à 8 heures, les différents événements seront diffusés ici et pourront ensuite être visionnés à la demande.


L’exposition automobile de l’UPSA d’Aarau West ne peut pas avoir lieu

2 mars 2020, pd. Le canton d’Argovie a décidé de limiter à 150 le nombre de participants par manifestation jusqu’au 15 mars 2020, c’est pourquoi la demande d’agrément pour l’exposition automobile de l’UPSA d’Aarau West (13 au 15 mars 2020) a été rejetée. Ce refus est justifié par un nombre trop élevé de participants.

L’UPSA (Union professionnelle suisse de l’automobile, section Argovie) regrette profondément cette décision, tout en accordant une grande importance à la sécurité de tous les visiteurs et exposants. L’UPSA échange avec Tennis aarauWEST, Oberentfelden, afin de déterminer une nouvelle date, si possible à l’automne 2020. Celle-ci sera communiquée le moment venu sur le site Internet: www.auto-aargau.ch


Election «Car of the year» maintenue et diffusée uniquement en Ligne

En dépit de l’annulation du Geneva International Motor Show, les organisateurs ont décidé de diffuser en livre-streaming la remise du prix du Car of the Year, lundi 2 mars, à 15h, sur le site web. La cérémonie se déroulera à huit clos et aucun journaliste ne sera reçu sur place. La remise sera présentée par le Président du Jury et journaliste automobile du magazine allemand Stern, Frank Janssen.

2 mars 2020, pd. Sept candidats forment la liste des nominés pour le prix de la voiture de l'année 2020: BMW 1er-Serie, Ford Puma, Peugeot 208, Porsche Taycan, Renault Clio, Tesla Modell 3 und Toyota Corolla. 
 

Frank Janssen présentera l’ultime tour du scrutin. Les membres du jury devront encore attribuer 25 points, répartis sur au moins cinq des sept modèles. La remise du prix se déroulera le lundi, 2 mars 2020 à Palexpo. La diffusion sera uniquement en direct sur le site internet du Geneva International Motor Show ainsi que sur la page Facebook #GimsSwiss. Cela permettra d’y assister et de connaître le vainqueur en temps réel.

 

Car of the Year est organisé par sept grands magazines en Europe: Auto en Italie, Autocar au Royaume Uni, Autopista en Espagne, Autovisie aux Pays-Bas, L’Automobile Magazine en France, Stern en Allemagne et Vi Bilägare en Suède. Ce sont les 60 meilleurs reporters venant de 23 pays du monde automobile en Europe qui élisent le vainqueur.

 


Nouvelles règles d’hygiène et de conduite pour se protéger contre le nouveau coronavirus

La situation concernant le nouveau coronavirus s’est intensifiée en Suisse et dans les pays voisins ces derniers jours. La Confédération adapte donc la couleur de fond de sa campagne « Voici comment nous protéger » et ajoute d’autres règles d’hygiène et de conduite.​



2. März 2020, pd. Des transmissions du nouveau coronavirus ont également été constatées en Suisse, par exemple en Valais et dans les Grisons. Toutefois, pour ces cas, la chaîne de transmission peut être retracée, et les personnes qui ont été en contact peuvent être informées. D’autres transmissions en Suisse sont cependant probables. Il est ainsi nécessaire d’accroître la protection des groupes de population particulièrement vulnérables, tels que les personnes âgées ou les personnes souffrant déjà d’une maladie. C’est pourquoi l’OFSP recommande des règles d’hygiène et de conduite supplémentaires dans sa campagne « Voici comment nous protéger ».

La couleur de la campagne passe du jaune au rouge avec effet immédiat. Cela signifie que les trois règles d’hygiène « Se laver soigneusement les mains », « Tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude » et « En cas de fièvre et de toux, rester à la maison » en vigueur jusqu’ici sont complétées par trois autres règles : « Jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée », « Éviter les poignées de mains » et « Toujours téléphoner avant d’aller chez le médecin ou aux urgences ».

La couleur rouge indique à la population que ces règles d’hygiène et de conduite valent avec effet immédiat afin de protéger les autres et soi-même le mieux possible contre une infection au nouveau coronavirus.

Ces derniers jours, les affiches et les dépliants au format PDF ont été téléchargés et imprimés par de nombreuses organisations et entreprises depuis le site internet de l’OFSP. La nouvelle version avec la date d’aujourd’hui peut être téléchargée sur www.bag-coronavirus.ch.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires


Bovet Georges 10. Mars 2020 - 17:23
La clientèle est très craintive mais pour l'instant nous ne ressentons pas trop de baisse de visite dans les showrooms.

Robert 16. Mars 2020 - 18:43
Qu'en est-il de la fermeture des garages (ateliers) dans le canton de Vaud, suite à l'annonce du Conseil Fédéral du 16.03? Est-ce une obligation? Merci d'avance

Olivia Solari 16. Mars 2020 - 18:52
Bonsoir Vous trouvez des informations sur notre website www.agvs-upsa.ch. Si vous avez de questions supplementaire vous pouvez me contacter sur rechtsdienst@agvs-upsa.ch. Meilleures salutations Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA) Olivia Solari, Master of Law Service jurdique & politique

M. Bill 16. Mars 2020 - 19:04
Il n'y a pas d'infos clair sur nos garages sur le site sur Vaud. Certains fermes d'autre pas, il faudrait avoir la même ligne de conduite...