Le cap des 600 000 visiteurs à nouveau franchi à Genève

18 mars 2019 upsa-agvs.ch – Le Salon de l’auto est terminé. Les organisateurs indiquent une baisse de la fréquentation et déclarent qu’à l’avenir, ils miseront encore plus sur un salon d’expériences.



pd. Le 89e Salon international de l’automobile a fermé ses portes dimanche soir. Les exposants se montrent extrêmement satisfaits de la qualité du salon et de l’intérêt manifesté par les visiteurs. Ces derniers ont particulièrement apprécié l’éventail extraordinairement varié d’exposants. La couverture médiatique du Salon de l’automobile, tant dans les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux, confirme sa position exceptionnelle en tant que plateforme de communication globale. 

Les exposants du Geneva International Motor Show (GIMS) ont estimé que les visiteurs étaient particulièrement intéressés cette année. Ils ont souligné qu’ils ont pu nouer cette année de précieux contacts, si bien que leur présence au salon s’est révélée payante. Ils ont une fois de plus insisté sur le fait que l’organisation du Salon était de qualité. 

Outre les marques connues et traditionnelles, les visiteurs ont quant à eux découvert de nombreuses nouveautés, qui n’avaient jamais été exposées dans un salon européen jusqu’à présent. Le GIMS comptait ainsi 34 nouveaux exposants, qui étaient par exemple venus présenter une voiture vintage à trois roues venue d’Estonie (Nobe Cars), une berline russe construite par Aurus, une entreprise publique russe, ou encore la Berlinetta italienne de Puritalia. Le dimanche 17 mars 2019 au soir, une heure avant la fermeture des portes, le système d’accès électronique de Palexpo avait enregistré 602 000 visiteurs, soit une baisse de 9 % par rapport à 2018. 

Les stands proposant une expérience particulière ont spécialement plu aux visiteurs. Le stand de Citroën en faisait partie, mais aussi ceux de Renault ou de Tag Heuer, où les visiteurs ont pu participer à une course en simulateur, ou encore celui de McLaren, qui a permis aux fans de s’installer à bord de l’un de ces bolides fantastiques. « Cet intérêt nous conforte dans notre intention de transformer encore plus le Geneva International Motor Show en salon d’expériences. Si nous mettons en lumière tous les aspects de la mobilité, nous attirerons à nouveau un public plus large à l’avenir », a affirmé Maurice Turrettini, le président du Salon de l’auto. 

Les premiers résultats d’un sondage réalisé auprès des visiteurs confirment l’impression selon laquelle le public du Salon était particulièrement intéressé cette année. 80 % des visiteurs ont une activité professionnelle (classe d’âge des 19-64 ans). 25 % des visiteurs ont déclaré qu’ils souhaitaient acheter une voiture d’ici 2020. C’est non seulement bon signe pour le GIMS mais également une perspective prometteuse pour l’industrie automobile suisse. 

Environ 10 000 journalistes issus des quatre coins du monde se sont rendus au Salon de l’auto, couvrant à cette occasion plus de 151 premières mondiales et européennes. La communication sur les réseaux sociaux a eu un écho retentissant. Le salon a enregistré près de 5,8 millions de vues sur Instagram, gimsswiss a conquis 154 000 fans sur Facebook et le hashtag #gimssswiss a été partagé 345 000 fois sur Twitter. Le nouveau site Internet www.gims.swiss a accueilli environ 1,5 million de visiteurs pendant la durée du salon. « Nous sommes ravis que le salon suscite d’autant d’attention dans le monde entier. Cela confirme que notre stratégie de communication numérique a porté ses fruits. Le visiteur vient aujourd’hui au salon physiquement mais aussi virtuellement. Nous voulons qu’un public mondial voie les photos de nos exposants et de notre spectacle », déclare, ravi, André Hefti, le directeur sortant du GIMS.

Le GIMS prépare dès à présent sa 90e édition. L’année prochaine, le Salon de l’auto se déroulera comme à l’accoutumée sur onze jours, du 5 au 15 mars 2020.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires