Meilleur mois de tous les temps pour les électriques

4 mars 2019 agvs-upsa.ch – L’électrification du marché des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein progresse de plus en plus rapidement. Parmi les 22'176 véhicules immatriculés pour la première fois en février, 727 ou 3,3 % étaient dotés d’un système d’entraînement purement électrique. 

pd. Ces chiffres présentent un nouveau record en termes absolus aussi bien que relatifs, un record qui sera certainement dépassé au cours de l’année. Si l’on compte également les 0,9 % de modèles hybrides rechargeables, auto-suisse se rapproche sensiblement de la réalisation de son objectif «10/20». L’ensemble du marché est stable, tant en février (-0,5 % par rapport au même mois de l’année précédente) que cumulé après deux mois (43'107 immatriculations, -1,9 % par rapport à l’année dernière).


Il y a un peu plus d’un an, soit en février 2018, auto-suisse s’est fixé un objectif ambitieux sous le titre de «10/20», visant l’électrification du trafic individuel mobilisé en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein: en 2020, une voiture de tourisme sur dix immatriculée dans les deux pays doit être un véhicule électrique ou un hybride plug-in. Seul un nombre élevé de véhicules à propulsion alternative, dont également d’autres modèles hybrides ou des voitures à gaz ou à hydrogène, permettront d’atteindre les objectifs en matière de réduction du CO2 nettement plus stricts à partir de 2020 dans le domaine des véhicules neufs. Meilleur mois de tous les temps pour les électriques, le mois de février montre que «10/20» est en effet réalisable si les conditions cadres le permettent. Cela veut dire qu’il faut par exemple un développement rapide et systématique de l’infrastructure de recharge publiquement accessible, des mesures d’encouragement de la Confédération, des cantons et des villes, ainsi qu’une offre intéressante de modèles à propulsion alternative.

«A quelques jours de l’ouverture du Geneva International Motor Show, ces chiffres sont une excellente nouvelle», constate le porte-parole d’auto-suisse, Christoph Wolnik. «Le Salon de l’auto permet de découvrir dans quelle mesure les constructeurs élargiront leurs gammes de modèles à propulsion alternative dans les mois et les années à venir. Les systèmes d’entraînement pouvant être rechargés via le réseau électrique notamment figurent actuellement en tête de la liste des premières de nombreuses marques.» On sent qu’en cas d’une disponibilité suffisante de ces modèles, la demande existe bel et bien, poursuit Wolnik. En même temps, les constructeurs poursuivent naturellement aussi leurs efforts pour optimiser les moteurs à combustion, car: «Même si nous atteignons les «10/20», quelque 95 % des voitures particulières neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein seront encore propulsées par un moteur à combustion l’année prochaine.»

Les chiffres en détail répertoriés par marques sont disponibles sous www.auto.swiss.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires