La pression sur les systèmes de mobilité augmente

Conduite autonome, concepts de mobilité en réseau, autopartage, moteurs écologiques – le monde de l’automobile est en plein bouleversement. L’avenir de la mobilité n’est pas gravé dans le marbre, il existe de nombreuses visions et scénarios différents.

zukunft_920px.jpg

Cependant, les experts s’entendent sur un point: la question n’est pas de savoir si les Hommes se déplaceront encore dans le futur, mais comment ces déplacements seront organisés. En effet, l’efficacité du transport de personnes et de marchandises est une condition essentielle à une prospérité généralisée. En d’autres termes: le blocage du transport entraîne le blocage du développement dans la région concernée.

Dans le contexte actuel de saturation croissante du trafic et d’urbanisation inexorable, la demande de solutions de mobilité intégrées se fait de plus en plus pressante. La mise en réseau intelligente de différents moyens de déplacement, intégrant des offres d’autopartage et de transport en commun, doit permettre de recréer de l’espace.

Les ingénieurs, les planificateurs du trafic et les politiques travaillent à améliorer les interconnexions de l’existant afin de faire face à la menace de chaos sur les routes. L’efficience énergétique est au premier plan de ces efforts – en effet, l’avenir appartient aux régions soucieuses de maîtriser leur consommation d’énergie.


Le changement, une opportunité pour les garagistes

C’est également le souhait de l’industrie automobile, qui doit en outre réagir à un douloureux bouleversement des valeurs: de nombreux conducteurs et conductrices ne considèrent plus depuis longtemps la voiture comme une marque de standing – la plupart des automobilistes accordent maintenant une plus grande importance à son utilité. La tendance s'éloigne de la possession et s'oriente vers une optimisation de l’utilisation.

Ferdinand Dudenhöffer, expert de la branche automobile, explique: «Autrefois, quand on croisait une belle voiture, on la suivait des yeux. Aujourd’hui, on regarde son téléphone portable. Nous devons réfléchir à ce que ce monde est devenu. Nous devons trouver de nouvelles manières de s’intéresser et de ressentir des émotions, susceptibles d’enthousiasmer les jeunes.»

Professeur en économie de l’automobile à l’université de Duisburg-Essen, il sait aussi que le bouleversement des valeurs s’accompagne également d’énormes opportunités pour la branche automobile: «Je pense que le garagiste a beaucoup à y gagner s’il réussit à trouver avec le constructeur automobile ou l’importateur une solution de vente de voitures sur Internet. S’il met en plus à long terme l’accent sur la durabilité dans son entreprise, il peut conquérir de nouveaux groupes cibles, comme par exemple les jeunes, tout en conservant ses clients en leur proposant des produits de haute qualité.»


Autres informations

 
 

UITP et Arthur D. Little: Catalogue des critères permettant de surmonter la mobilité urbaine du futur 


Arthur D. Little-Etude sur l'avenir de la mobilité urbaine


Etude GDI Mobilité 2025. En route vers le futur 


AUTOINSIDE 03/2014 – Entretien avec Prof. Ferdinand Dudenhöffer


AUTOINSIDE 01/2014 – Entretien avec Dr. Philipp Dietrich


vers le haut